Responsive image

Cyclisme camerounais: en perte de vitesse

Steve LIBAM | 21-03-2017 00:59

Pour diverses raisons, des contre-performances se multiplient chez les cyclistes nationaux lors des dernières compétitions d’envergure

Qu’il semble loin, le temps où les cyclistes camerounais étaient les rois de la « Petite reine ». Une période pourtant pas si éloignée, car Clovis Kamzong Abossolo a remporté le Tour international cycliste du Cameroun en 2015 et Yves Ngue Ngock  en 2012. Cependant, au cours des récentes compétitions d’envergure, les Camerounais ne se sont guère illustrés. Bien au contraire. Ainsi, pour la deuxième année consécutive, c’est un cycliste expatrié, l’Allemand Nikodemus Holler, qui a terminé la course avec le maillot jaune du premier au classement individuel au temps. Le premier camerounais, Clovis Kamzong Abossolo, encore lui, n’arrive qu’en seizième position, à 6mn 15s du leader. SNH vélo club se classe cinquième au classement général des équipes, tandis que la sélection nationale est avant-dernière. Lors de l’édition 2016 du Tour, Damien Tekou s’était classé dixième, à 5 mn 02s du lauréat, le Marocain Mohamed Amine Er Rafai.
Le bilan des cyclistes camerounais lors des dernières courses internationales n’est pas plus élogieux. Ainsi, Boris Tientcheu n’est arrivé que 35e à 10 mn 32 s du vainqueur, à l’issue de la Tropicale Amissa Bongo 2017, épreuve inscrite également au calendrier UCI de l’Africa Tour, comme le Tour du Cameroun.  Au Tour du Rwanda 2016, le premier coureur  camerounais au classement général, Kamzong Abossolo, s’est classé 37e avec 51' 58'' de retard sur le maillot jaune. Rare éclaircie, la troisième place d’Hervé Raoul Mba, au Grand prix international Chantal Biya 2016, à 22 s du maillot jaune. Un problème mécanique l’avait empêché d’inquiéter véritablement le Français Martial Roman, vainqueur. Mais, le cycliste, encore convalescent suite à une fracture lors des Dixiades 2016, n’a pas pris part au Tour cette année. De même Kamzong Abossolo a remporté deux étapes lors du dernier Tour de Côte d’Ivoire. Au demeurant, à la Fédération camerounaise de cyclisme, l’on évoque le rajeunissement de l’équipe des cyclistes camerounais. Une relève visiblement loin d’être prête, voire pas encore au niveau des coureurs étrangers de même catégorie, étant donné qu’un seul Camerounais, Yaou Gadji, s’est classé dans le Top 10 des meilleurs jeunes, à l’issue de ce Tour du Cameroun.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter