Responsive image

Coupe de France de volleyball: des Camerounais couronnés

Sports
Angèle BEPEDE | 20-03-2017 23:34

Trois joueuses et un entraîneur ont remporté le trophée fédéral en dames et messieurs récemment à Clermont Ferrand.

Au bout de rencontres éprouvantes, ils ont décroché la coupe. Stéphanie Fotso, Christelle Nana Tchoudjiang, Fawziya Abdoulkarim et Constant Tchouassi ont soulevé le trophée fédéral en dames et messieurs le 12 mars dernier. D’abord, les trois mousquetaires du VBC Chamalières. Vainqueur de Marcq-en-Barœul par 3 sets à 1, les Camerounaises ont fait preuve de volonté et ont compté sur leur tempérament solide pour décrocher ce premier trophée de la saison. Désormais, les regards se portent sur le titre de champion. Les Panthères chamalièroises sont premières ex-aequo au classement en élite et comptent rejoindre la Ligue A. Pendant cette finale, Fawziya a apporté la stabilité en attaque et dans le jeu arrière. Elle a eu le temps de terminer comme l’une des meilleures marqueuses de son équipe pendant cette finale avec 19 points. Volontaires, le trio camerounais est comme une étoile dans le ciel chamaliérois. « Rien n’est comparable à l’influence que peuvent avoir ces Camerounaises sur le rendement et les résultats de leur équipe », assure Constant Tchouassi, entraîneur depuis six ans, à Mende Volley Lozère.
 D’ailleurs, lui aussi, a soulevé son trophée fédéral. Au bout de 2h06 mn de jeu intense, Mende VL a évincé Conflans-Andresy-Jouy par 3 sets à 2. Un Mende pas au top qui réussit à remporter le duel « émotionnel » et voilà la presse locale dithyrambique. Elle s’incline devant le talent de cet entraîneur qui a pu garder son groupe solide et solidaire au regard de la physionomie tendue de la rencontre. Constant Tchouassi, qui a connu sa dernière sélection chez les Lions en 2010, vient à peine d’ôter son uniforme d’entraîneur-joueur du Mende VL. Unique entraîneur africain en Elite en France, Constant Tchouassi prépare ce jour depuis six ans. Et dès le début de saison, il l’a rappelé à son effectif : « jouer la coupe à fond et se donner tous les moyens possibles pour la gagner. Notre équipe est équilibrée avec des joueurs qui ont un bel état d’esprit. La force du groupe est cette volonté de ne jamais abandonner », explique-t-il à CT. Si la solidarité a permis d’aller chercher ce titre, Constant Tchouassi est visiblement encore sur son petit nuage : « C’est assez exceptionnel ce que le club réalise. Nous, l’un des plus petits budgets du championnat ».

 

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

Autres articles que vous aimerez lire...

Effondrements d’immeubles: des normes à construire

Economie
Félicité BAHANE N. | 24-03-2017 23:33 | 0

Suite à la recrudescence de drames dans le secteur du bâtiment, l’Anor a donné un point de presse explicatif hier à Yaoundé.

 

Trois morts et plusieurs blessés enregistrés mardi 21 mars dernier à Douala, à ...
Lire la suite

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter