Responsive image

Lutte contre le terrorisme: le précieux soutien d’Interpol

Grégoire DJARMAILA | 12-10-2017 10:35

Venu participer aux assises des chefs de police d’Afrique centrale et de l’Ouest, le SG, Jürgen Stock a été reçu hier, au nom du chef de l’Etat, par le ministre, secrétaire général de la présidence de la République.

Tout est bien qui finit bien. La rencontre de haut niveau qui a réuni depuis mardi dernier les chefs de police d'Afrique centrale et de l'Ouest s’est achevée hier sur une note de satisfaction. Au terme de ce conclave, le Secrétaire général de l’Organisation internationale de la police criminelle (OIPCINTERPOL), l’initiatrice de ces assises, est allé exprimer le satisfecit des participants au chef de l’Etat, à travers le ministre, Secrétaire général de la présidence de la République pour le doigté avec lequel, le Cameroun a organisé cette rencontre. Jürgen Stock qui était accompagné pour la circonstance du DGSN, Martin Mbarga Nguele en a profité pour présenter les grandes articulations des conclusions des travaux de Yaoundé à Ferdinand Ngoh Ngoh pour la haute attention du président de la République, Paul Biya. Tout comme, ils ont fait le point de la coopération entre le Cameroun et l’organisation qu’il dirige. Au sortir des entretiens avec le Sgpr, Jürgen Stock a exprimé la gratitude de son organisation au chef de l’Etat camerounais pour toutes les dispositions utiles prises pour abriter les travaux. Selon lui, la tenue de cette rencontre dans la capitale camerounaise confirme le leadership du Cameroun dans la lutte contre le terrorisme et le crime organisé. Le SG de l’OPICInterpol rappelle que le Cameroun abrite depuis 2005, le bureau sous régional d’Interpol pour l’Afrique centrale. A propos des travaux de Yaoundé, le SG d’Interpol a souligné que cette rencontre visait à évaluer et à passer en revue les moyens d’actions à mobiliser par les Etats d’Afrique centrale et de l’Ouest pour endiguer le péril terroriste et le crime organisé. Les terroristes utilisent aujourd’hui des moyens technologiques plus sophistiqués pour opérer. « Il est question que nos moyens soient adaptés pour venir à bout de ces menaces », souligne- t-il. Jürgen Stock a décliné les axes du nouveau mode opératoire des Etats membres pour contrer le terrorisme. Il faut, dit-il, disposer d’une infrastructure de pointe et monter en puissance avec des moyens plus relevés, à travers le renforcement des moyens de lutte et un échange plus accru des données. Elu en novembre 2014, lors de la 83e session de l’Assemblée générale de l’OPIC-Interpol tenue à Monaco en France, Jürgen Stock est de nationalité allemande. Créée depuis 1923, INTERPOL est l’organisation internationale de police la plus importante au monde, avec 192 pays membres. Elle a pour mission de prévenir et combattre la criminalité grâce à une coopération renforcée et à l’innovation sur les questions de police et de sécurité.

Partagez cet article :

0 0 0 0
Loading...

0 commentaire(s)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour commenter