Recherche agricole: les nouvelles ambitions de la vulgarisation

Après quelques années de ralentissement, le programme national y dédié a officiellement repris ses activités vendredi dernier à Yaoundé.

Le Programme national de vulgarisation et de recherche agricole (PNVRA) a réuni ses membres vendredi dernier à Yaoundé, question de formuler et valider de nouvelles stratégies et mécanismes de redynamisation de ses activités. Une rencontre très attendue, présidée par Dagobert Djakou, représentant du ministre de l’Agriculture et du Développement rural (MINADER). D’emblée, il a félicité le coordonnateur national Mahama Dougdje et son adjoint, récemment nommés à la tête du programme. « Ces nominations sont une marque de la volonté commune affichée par le MINADER et son collègue en charge de l’élevage et des pêches, de redynamiser cet important dispositif d’appui conseil et de vulgarisation agricole, qui a fait ses preuves sur le terrain par le passé ».
La relance du PNVRA intervient ainsi à un moment où le gouvernement a engagé une réflexion en vue de l’optimisation de la production des denrées alimentaires de grande consommation. L’objectif à terme étant d’accroître considérablement les productions agropastorales, de réduire substantiellement les importations de certaines spéculations qui impactent gravement la balance commerciale et d’assurer la sécurité et l’autosuffisance alimentaire des populations. Le représentant du MINADER a, de ce fait, instruit aux responsables du PNVRA de faire de ce programme, plus que par le passé, « un véritable outil de vulgarisation de la recherche agricole et des techniques appropriées aux meilleurs rendements ». 
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie