Procès maurice kamto,FESPACO, déscentralisation au cameroun, nord west crisis

Société

Nécrologie: Dieudonné Pigui pour l’Eternité

Le journaliste a été inhumé samedi dernier au cimetière de Mvolyé à Yaoundé.

 

Les choses sont allées très vite le 22 juillet dernier pour Dieudonné Mangui-Mbeh Pigui. Le premier présentateur de journal à la télévision nationale a été inhumé aux premières heures de la matinée. Dès 6h du matin, l’ultime messe d’adieu a été dite à la basilique Marie Reine des apôtres de Mvolyé où le corps a passé toute la nuit. Puis la terre s’est refermée sur lui aux premiers rayons du soleil. Le brillant journaliste achevait son séjour terrestre, laissant des souvenirs indélébiles. Un des meilleurs clichés reste ce 20 mars 1985. La télévision nationale, nouvelle coqueluche dans le paysage médiatique camerounais va livrer son premier journal. Le taux d’audience est à son maximum quand paraît le présentateur à l’allure filiforme mais qui dirige le journal d’une main de maître. Dieudonné Tiné Pigui venait de réussir le coup. Et l’image reste gravée dans les esprits et dans les archives de l’histoire de la télévision au Cameroun. Il s’impose plus tard à l’écran comme présentateur attitré de « Regards sur le Monde », une des plus émissions les plus réputées de la CRTV et qui revenait sur l’actualité internationale de la semaine.

Dieudonné Tiné Pigui part du Cameroun en juin 1993 pour les Etats-Unis, lauréat d’une bourse de la Fondation Ford qui lui ouvre les portes de l’université de Harvard. Il travaille après à la Voix de l’Amérique, à la Banque mondiale, puis est Press Officer aux Nations Unies à New-York. Dieudonné Mangui-Mbeh Pigui a rendu l’âme le 17 juin 2017 aux Etats-Unis des suites de maladie. Il fait partie de la 56e promotion de l’Ecole supérieure de journalisme de Lille en France.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps