Douala-Kribi: les ports se rapprochent

L’équipe dirigeante du complexe industrialo-portuaire de Kribi en visite mercredi au port autonome de Douala.


« Nous vous accueillons en ayant à l’esprit que nos sorts sont liés. » C’est par ces mots que Cyrus Ngo’o, le directeur général du Port autonome de Douala (PAD), a accueilli son homologue du Port autonome de Kribi (PAK) en visite le, 14 septembre, dans ses installations au bord du Wouri. Une rencontre qui intervient quelques semaines après l’entrée en fonction des responsables du PAK, dont le directeur général, Patrice Melom, expliquera avoir voulu se rapprocher du PAD. Ceci « pour nous imprégner des réalités du milieu portuaire et prendre la mesure des défis qui nous interpellent désormais », dira-t-il.
Après une séance de travail à huis clos dans une salle de réunion au PAD, les responsables des deux entités, suivis de proches collaborateurs, ont effectué un tour de la place portuaire. Le parc-automobile, le parc à bois – dont les responsables annonceront, au cours du bref entretien organisé dans leurs locaux, un déploiement prochain de leurs activités au port de Kribi – le terminal à conteneurs, la SGMC et une bonne partie des quais ont ainsi été visités. La descente de terrain a été bouclée par un tour au quai de la cimenterie Dangote.
« Le port de Kribi est un nouveau-né et les instructions que nous avons reçues sont de le rendre opérationnel au plus vite. Nous avons pensé qu’une des premières choses à faire était de venir voir notre sœur aînée, plus expérimentée », dira Patrice Melom en bout de visite. L’idée derrière ce rapprochement, partagée par les deux directeurs généraux, est celle d’un bénéfice mutuel pour le PAD et le PAK. « Ce n’est que le début d’une coopération qui va se poursuivre. Ceux qui étaient à mon installation ont bien compris que les deux ports sont complémentaires », soulignera Cyrus Ngo’o. Ladite coopération devrait s’étendre sur les volets technique, commercial et stratégique.
Selon d’autres informations obtenues hier par CT, des réunions techniques entre les deux entités vont suivre. Il est notamment question de préparer le transfert à Kribi de la concession d’un certain nombre d’activités jusqu’à présent dévolues au port autonome de Douala.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie