Niger: revers pour Boko Haram

Le groupe terroriste a perdu trente combattants dans un affrontement avec une patrouille mixte de soldats nigériens et tchadiens dans la région de Diffa. 

Read also : Rentrée du deuxième trimestre : ça repart

Trente hommes de la nébuleuse terroriste Boko Haram sont tombés lundi dernier sous un déluge de tirs des forces nigériennes et tchadiennes près de Toumour, localité située à 75 km de Diffa. Dans un communiqué publié mardi dernier, l’armée nigérienne annonce que deux autres assaillants ont été capturés et gardés dans un lieu tenu secret. Tout comme une importante cargaison d’armes et de munitions a été saisie entre leurs mains des rebelles. L’accrochage est survenu suite à embuscade tendue par les islamistes au cours d’une patrouille mixte que de soldats nigériens et tchadiens effectuaient dans la zone. Dans les rangs de la coalition, cinq soldats ont perdu la vie et six autres ont été blessés et internés dans un hôpital de Diffa. D’après le colonel Moustapha Lédru, porte-parole du ministère de la Défense, deux d’entre eux ont été tués et deux autres blessés lorsque leur véhicule a sauté sur un engin explosif posé par les insurgés dans la localité de Baroua au cours de cette opération de ratissage. 

Read also : Développement de la sous-région : on reparle du financement des projets intégrateurs

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category