Cosmas Thierry Nama : « Je lance un appel au civisme »

Sous-préfet de Yaoundé 1er.

Après quelques années à la tête de l’arrondissement de Ngoulemakong, dans la Mvila, un décret présidentiel vous confiait les mêmes responsabilités à Yaoundé 1er, en mai dernier. Comment avez-vous reçu cette nomination ?

J’ai accueilli cette nomination avec beaucoup de joie. Je profite de cette occasion que m’offre votre journal, pour remercier le président de la République, Paul Biya, qui ne cesse de me renouveler sa haute confiance. Je suis aussi pénétré de reconnaissance, face à toute ma haute hiérarchie, en commençant par le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation. Lors de mon installation, j’ai reçu un accueil chaleureux des populations. Je vais bientôt me mettre en tournée, pour aller à la rencontre de ces populations, qui  vaquent normalement à leurs activités. Cette tournée, que je souhaite coupler à l’animation socio-économique, me permettra de communiquer avec elles.

Quel message  leur réservez-vous, dans un contexte marqué par le désordre urbain ?

Avant ma descente sur le terrain, je les invite déjà à préserver la paix sociale qui règne dans notre arrondissement. Je demande à ces populations de respecter les institutions, tout en faisant preuve d’ardeur au travail. Je lance un appel au civisme, qui doit redevenir une valeur sacrée. Il faut mettre un terme au désordre urbain, se traduisant par l’occupation de la voie publique, les nuisances son...

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category