Médias sportifs: des consultants de luxe

 Télévisions, radios et même journaux se payent des spécialistes bien connus du milieu du sport pour rehausser leurs analyses

 

Anciens joueurs ou entraîneurs, les médias sont pour eux des lieux de reconversion rêvés. Chaque nouvelle saison sportive permet d’observer ces mouvements intéressants d’une chaîne de télévision à l’autre. Car oui, les consultants sportifs ont eux aussi leur mercato. En Europe, on frôle parfois des sommes faramineuses pour les débaucher. Le cas de Thierry Henry, ancien footballeur international français qui s’était offert une retraite dorée sur la chaîne anglaise Sky Sports à raison de 5 millions d’euros (plus de 3 milliards de F) chaque année pendant six ans, est un exemple patent de cette nouvelle ère des médias sportifs prêts à claquer plein de sous pour s’offrir la meilleure expertise possible.
Quel que soit le média, les stars ont la priorité. Patrick Mboma (Cameroun) et Habib Beye (Sénégal) pour ne citer qu’eux font les belles heures des commentaires en football sur la chaîne française Canal+. Il est difficile d’énumérer les footballeurs ayant raccroché les crampons pour se jeter sur le micro dans les chaînes étrangères. A la télévision nationale, la Crtv, d’anciennes stars du foot comme Michel Kaham font part de leur expertise. Des entraîneurs encore en service comme Engelbert Mbarga aussi ont leur place bien au chaud. Mais il n’y a pas que le football qui recrute d’anciennes gloires comme flambeaux au micro. Peu importe le sport, volleyball, athlétisme, handball, entre autres, il est courant de faire appel à des spécialistes. Chaque discipline est toujours plus intéressante à découvrir quand ceux qui la connaissent le mieux s’expriment. Au bonheur du public.

 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category