Accueil chaleureux pour le couple présidentiel aux Etats-Unis

La communauté camerounaise de New York s’est fortement mobilisée dimanche pour Paul et Chantal Biya, malgré une sécurité sur les dents. 

Yvette MBASSI-BIKELE, envoyée spéciale à New York

C’est dès 14 heures locales que les ressortissants camerounais installés à New York ont investi la East 53 rd Street sur la Park Avenue, non loin d’un regroupement de la diaspora chinoise venue elle aussi accueillir son président. Tambours battant, faisant vibrer l’air de chants patriotiques, les Camerounais captivent l’attention des passants qui ne manquent pas de faire des photos. On ne voit et n’entend qu’eux, parés aux couleurs du pays ou du parti du flambeau, le RDPC. D’autres en civil, tirés à quatre épingles comme de retour de boulot, ne passent pas non plus inaperçus. Il y a là les membres des sections, sous-sections et comités de base de New York I, du Bronx, de Jersey City, Westchester, New York III, North Eastern, Clay… 
Entre les remerciements pour l’organisation des Can 2016 et 2019, la construction des barrages d’envergure dans le pays pour résorber le déficit en électricité, le soutien à la jeunesse camerounaise en général, la lutte contre la secte islamiste Boko Haram et l’appel à se présenter à la prochaine élection présidentielle, les messages sur leurs banderoles et plaques en direction du chef de l’Etat sont clairs. La première dame, Chantal Biya, n’a pas été oubliée. « First Lady Chantal Biya, mother of love, thanks for your caring heart », peut-on lire ici et là. Alors qu’un cortège présidentiel approche aux environs de 16h20, c’est le branle-bas dans les rangs camerounais. On chante et danse plus fort. La fausse alerte, -c’est le président chinois qui vient à passer-, ne décourage pas les troupes. 
C’est finalement aux alentours de 17h que le couple présidentiel effectue son entrée au Waldorf Astoria. Les petits Aaron Pouani et Mikhaela Kwele, six ans tous les deux, remettent à Paul et Chantal Biya les traditionnels bouquets de fleurs. Le président de la République et son épouse vont, par la suite, saluer les différents responsables de l’ambassade du Cameroun aux Etats-Unis, de la Mission permanente auprès des Nations unies et des sections, sous-sections RDPC des Etats-Unis, ainsi que les membres de la suite du chef de l’Etat, avant de se retirer dans leurs appartements. 
C’est que la journée de ce lundi, comme d’ailleurs le reste de la semaine, s’annonce fort chargée. Au-delà de l’agenda de son illustre époux qu’elle accompagne, la première dame Chantal Biya, en ce qui la concerne, devrait prendre part au programme des conjoints dont est généralement assortie l’Assemblée générale des Nations unies. Celui-ci prévoit des événements culturels, des conférences dont le rendez-vous annuel sur l’autisme, entre autres. Un problème de santé qui touche environ 100 000 enfants au Cameroun et préoccupe de ce fait Mme Chantal Biya. Sa sollicitude et ses appuis en faveur du centre spécialisé Orchidée Home, ainsi qu’à la sensibilisation des populations dans le cadre de la commémoration des journées mondiales sont connus.

 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie