Coiffure: des tresses aux mèches brésiliennes

Elles ont gagné du terrain auprès de la gent féminine depuis quelques mois

 

Au commencement, c’était les longues greffes brésiliennes qui attiraient. Maintenant, ce sont des mèches. Au quotidien, les femmes les utilisent pour se faire belles. Plusieurs couleurs sont d’ailleurs proposées: rouge, jaune, noire, violette, verte, blanche. Elles favorisent la réalisation de certaines coiffures comme les rastas, les passe-mèches, les locks. Leurs avantages, c’est qu’étant des mèches, elles peuvent aussi être utilisées sous forme de fil à tresser. Les tresses issues de cette dernière forme ont à présent le vent en poupe chez les jeunes et les moins âgées. « Je préfère ces mèches parce que je peux les utiliser plusieurs fois », déclare Sorelle M, étudiante à l’université de Yaoundé II. 
Plusieurs styles vestimentaires (robes, pantalons et autres) vont avec ses multiples coiffures. « Quand tu te coiffes avec cette mèche, tu peux mettre tout genre d’habit », confie Rosine Mballa. La quantité des mèches à utiliser dépend du modèle souhaité. Pour faire les petits rastas, il faut réserver 6 paquets minimum. Car, une pièce ne contient pas une forte quantité. Cette dernière n’est pas une entrave à la forte demande des Camerounaises. Dans cette tendance, les femmes d’un âge avancé ne sont pas en reste.  La majorité d’entre elles sollicitent des tresses faites à l’aide de ces mèches.  « Je préfère utiliser ces mèches sous forme de fil. Non seulement les tresses mettent long, elles favorisent également la poussée des cheveux », précise une dame de la quarantaine. Les particularités de ces mèches sont entre autres la souplesse, la forte résistance, la durabilité.

 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category