Burkina Faso: le président de l'Assemblée nationale est mort

Salif Diallo, président de l’Assemblée nationale burkinabè et chef du parti au pouvoir est décédé à l’âge de 60 ans à Paris, samedi. Selon RFI, Salif Diallo est mort des suites d’un problème cardiaque. Il était, à en croire diverses sources, en train de se reposer dans la capitale française, après avoir séjourné en Tunisie où il suivait un traitement. Compagnon de Blaise Compaoré jusqu’à leur divorce en 2008, Salif Diallo était une grande figure politique au Burkina Faso. Président du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP – au pouvoir) dont il est l’un des co-fondateurs en 2014 avec Roch Marc Christian Kaboré, actuel chef de l’État, Salif Diallo fut l’un des piliers de la chute de Blaise Compaoré en 2014.

Read also : 49e Fête nationale : pas de cérémonies officielles

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category