Croix Rouge camerounaise: Cécile Akame Mfoumou aux commandes

La nouvelle patronne  de cette organisation humanitaire au Cameroun a remporté l’élection à ce poste, lors de l’Assemblée générale extraordinaire élective d’hier à Yaoundé

 

Entre cris de réjouissance et youyous de l’assistance présente à l’Assemblée générale extraordinaire élective de la Croix-rouge camerounaise (CRC), hier en son siège à Yaoundé, aux environs de 13h20, le ministre de la Santé publique, André Mama Fouda, par ailleurs président de la Commission électorale ad hoc de cette organisation humanitaire, a livré son verdict : « Bonne chance à Madame Cécile Léonie Akame Mfoumou que je déclare présidente de la Croix-rouge camerounaise ». Le collège électoral constitué des 58 présidents des comités départementaux a majoritairement accordé sa confiance à la candidate. Outre Roger Feutse qui s’est désisté à la dernière minute au profit de la candidate élue, ainsi que Marie Madeleine Fouda et Ebenezer Peh  Peh qui ont tous les deux totalisé 0% de voix, la course à la présidence s’est jouée à deux : 27 voix soit 46,55% de suffrages exprimés pour le candidat Abdoulsalam Mahaman et 31 voix en faveur de Cécile Léonie Akame Mfoumou, pour un pourcentage de 53,45%.
Aussitôt élue, la présidente n’a pas tardé à exprimer sa reconnaissance à la première dame Chantal Biya. « Je rends un vibrant hommage à la première dame du Cameroun qui est en même temps présidente d’honneur de la Croix-rouge camerounaise et auprès de qui j’ai passé plus de 20 ans à apprendre l’humanitaire. L’expérience que j’ai acquise à ses côtés me permettra à coup sûr de mieux accomplir la mission qui m’attend », a-t-elle témoigné.
Celle qui se revendique d’un certain héritage de son prédécesseur, n’est pas une inconnue dans la maison. Cécile Léonie Akame Mfoumou a longtemps fait ses armes dans cette organisation humanitaire. Son premier engagement fera d’elle membre du Comité de la direction à la CRC en 2008, sur proposition express du défunt président William Etéki Mboumoua. Elle sera élue la même année à l’unanimité des membres  du Comité de direction de cette institution. Elle a procédé à différentes interventions au bénéfice de la CRC de 2008 à 2016. Elue pour quatre ans, Cécile Léonie Akame Mfoumou est la toute première femme à la tête de cette institution humanitaire et le troisième patron depuis la création de la CRC en 1963.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category