Groupe A: les forces en présence

Homogène, la poule est composée du pays organisateur et de deux des derniers représentants de l’Afrique aux Jeux olympiques.

Considéré par les observateurs comme le plus homogène, le groupe A compte des habitués des grandes compétitions internationales. Pays organisateur et huitième de finaliste de la coupe du monde 2015 au Canada, le Cameroun se présente comme un candidat naturel au titre de champion, cette année. D’autant plus que très souvent placées mais jamais titrées, les Lionnes indomptables ont été finalistes à trois reprises. Idem pour l’Afrique du Sud, à qui le titre a glissé entre les doigts en 1995, 2000 et 2012. Les Banyana Banyana sont néanmoins l’une des équipes fortes du football féminin sur le continent. La sélection sud-africaine a du reste représenté l’Afrique lors des derniers Jeux olympiques de Rio au Brésil. 
Une compétition à laquelle a également pris part le Zimbabwe, après avoir au passage écarté le Cameroun lors des éliminatoires. Les Lionnes indomptables ont l’occasion de prendre leur revanche. Cependant, en trois participations à la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), les Warriors n’ont atteint le dernier carré qu’à une reprise (2000). De son côté, l’Egypte fait son grand retour après 18 ans d’absence. La dernière participation des Pharaonnes date de 1998. Et pour revenir sur le devant de la scène, les joueuses de Mohamed Kamal ont pris le dessus sur la Côte d’Ivoire, qui a représenté l’Afrique lors de la dernière coupe du monde féminine.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie