Procès maurice kamto,FESPACO, déscentralisation au cameroun, nord west crisis

Sports

Eliminatoires Mondial 2018: les Lions en route pour Uyo

La sélection nationale rejoint le Nigeria ce jour pour le match de la troisième journée.

Des journalistes presque en colère. Ils ne peuvent pas parler à leurs Lions indomptables avant leur  départ (prévu ce jour, jeudi 31 août) pour Uyo au Nigeria. Le Cameroun affronte demain dans cette ville nigériane, les Super Eagles pour le compte de la troisième journée des éliminatoires du Mondial, Russie 2018. Depuis le début du regroupement à Yaoundé dimanche dernier, pas un mot à la presse, pas de déclaration du coach ou d’un joueur. Rien ne filtre. Tout le monde se contente de l’annonce de la conférence de presse de publication de la liste de 23 joueurs pour cette confrontation le 25 août dernier, remise au goût du jour. Les Nigérians sont au top du groupe B des qualifications zone Afrique avec six points, aucun match perdu jusqu’ici, devant le Cameroun, dauphin (deux points) et deux matchs nuls.
« Le coach a dit pas d’interview ». Les coéquipiers de Benjamin Moukandjo doivent renouer avec la concentration maximale qui a animé le groupe en janvier au Gabon, lors de la 31e édition de la coupe d’Afrique des nations dont ils détiennent le trophée. Toutes compétitions confondues, l’on dénombre 20 rencontres Cameroun-Nigeria. Le Cameroun compte quatre victoires dans l’ensemble, pour six matchs nuls. A Hugo Broos et son groupe d’aller chercher la cinquième victoire ou le septième match nul en déplacement. Le but du groupe est de décrocher au moins quatre points sur l’ensemble des deux rencontres (demain et lundi 4 septembre). Les Lions veulent continuer de respirer dans ces éliminatoires. Seuls cinq pays venus de la Confédération africaine de football disputeront la phase finale de la coupe du monde.
Les Lions étaient au complet pour la préparation de cette rencontre tandis que l’on notait jusqu’à hier, quelques absents sur la liste du sélectionneur Gernot Rohr. Ce dernier a rappelé le capitaine John Obi Mikel et le buteur Odilon Ighalo (28 ans, 1,81 m, 73 kg). Victor Moses, remis de blessure et Léon Balogun, absent depuis plusieurs mois, sont dans le groupe. Chez les Super Eagles, il faudra se méfier des caciques mais aussi d’Odilon Ighalo. Du côté des Lions, il y a eu ce passage à la coupe des Confédérations en juin dernier. Il y a un Vincent Aboubakar en super forme avec son club (4 buts en 4 matchs au FC Porto, Portugal) ; mais des joueurs comme Sébastien Bassogog et Benjamin Moukandjo qui ne déplaisent pas en Chine. Il y a aussi eu ce rappel à l’ordre du coach, une invite  au jeu collectif, à la bonne mentalité et la solidarité. Espérons que ces éléments égailleront un sursaut chez les Lions battus dix fois par le Nigeria.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps