Hajj 2017: ça démarre

Après le début des rites du pèlerinage hier mercredi, plus de deux millions de pèlerins se retrouvent au mont Arafat ce jour

 

«Le Hajj, c’est la station à Arafat. » Cette prescription du prophète Muhammad résume le caractère capital et obligatoire de l’étape du pèlerinage qui a lieu ce jeudi, deuxième jour du Hajj. En effet, après la nuit d’hier passée dans la ville de Mina, tous les pèlerins, plus de deux millions, se retrouvent au mont Arafat. Cette gigantesque colline, encore appelée « mont de la miséricorde », est située à une dizaine de kilomètres à l’Est de la ville sainte de la Mecque. Les pèlerins, tous vêtus en blanc symbole de pureté et d’égalité, vont arpenter ce haut lieu de spiritualité, où le saint prophète Muhammad a prononcé son dernier sermon il y a plus de 14 siècles. De plus, d’après les récits authentiques de l’Islam, c’est sur ce mont qu’Adam et Eve, séparés pendant plus de 200 ans après avoir été chassés du paradis terrestre, se reconnurent et furent réunis. C’est là aussi qu’ils furent pardonnés de leurs transgressions par Allah, Le Miséricordieux. Les pèlerins passeront donc toute la journée à implorer longuement le pardon de Dieu, Sa Grâce et Sa Miséricorde. Ils vont également multiplier des prières pour leurs nations respectives, près de 190 représentées ici. Car, selon les récits du saint prophète de l’Islam, « les meilleures paroles d’un être humain sont prononcées à Arafat ».
Cette étape sera suivie, demain jour de fête de sacrifice, par le redoutable moment qui symbolise la lapidation de Satan. On se souvient que le jeudi 24 septembre 2015, une bousculade avait eu lieu au cours de ce regroupement qui consiste pour les pèlerins à jeter des cailloux en direction de trois stèles représentant satan. L’on avait déploré le décès de près de 2000 pèlerins. Cette année, le royaume saoudien a encore voies plusieurs qui conduisent les pèlerins vers ces stèles. On parle de 22 projets de développements déployés sur les sites d’Arafat, Mina et Muzdalifah dont l’aménagement des millions de dortoirs, toilettes, points d’eau Par ailleurs, plus de 100 000 policiers ont été mobilisés pour encadrer les fidèles. Le ministère du Hajj et de la Oumra a, quant à lui, déployé plus de 60 000 agents. Des pèlerins seront transportés à bord de plus de 20.000 bus. Plusieurs hélicoptères, plus 100 ambulances et 51 bus médicaux sont en alerte. 158 infirmeries sont installées sur les différents parcours du pèlerinage. Autres données, 17.000 secouristes ont été déployés. Près de 2,5 million de bouteilles d'eau de la source « Zamzam » seront distribuées dimanche au moment de l'ascension et du stationnement sur le mont Arafat.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category