Blanche Bana: Actrice « tout écran »

A la télévision comme au cinéma, elle veut s’imposer, et ajoute même la production comme troisième corde à son arc

 

Elle a une révélation. Les producteurs se font rares et leurs financements encore plus. Pour prendre les choses en main, Blanche Bana, actrice se lance dans la production. « C’est la première fois », confiait-elle, au tout début de cette aventure l’an dernier. Sous le couvert de BMJ Production, elle propose la série « Melting Pot ». « J’aime bien raconter des histoires », dit-elle, et la production lui ouvre ce couloir. Dans la série, elle interprète le rôle de Daniella, une femme au foyer, plutôt extravertie et d’une jalousie maladive. Les femmes fortes et affirmées, elle aime les incarner. Enfant, elle rêvait de devenir pilote, mais c’est devant la caméra qu’elle réalise des exploits. Elle se lance véritablement dans le 7e art en 2012 avec le film « Le colis 1 » réalisé par Parfait Zambo.
En 2015, elle reçoit le prix de la meilleure actrice aux Ecrans Noirs pour son rôle, cette fois-là, dans « Le colis 2 : cercle infernal » de Brice Numkam. Une surprise immense, mais aussi un énorme déclencheur. « Cette distinction a changé le regard de beaucoup d’acteurs du monde du cinéma sur mon jeu, sur ma personne », avoue-t-elle. Et Blanche Bana ne s’endort pas sur ses lauriers. D’un atelier à un autre, elle peaufine son jeu sous les ailes de professionnels du cinéma et du théâtre comme Gérard Essomba, Jacobin Yarro, Alphonse Béni, Martin Poulibé, Hermine Yollo… Elle a même été en résidence dans le cadre de la 19e édition de la World Championships of Performing Art en Californie aux Etats-Unis. Tueur en série, femme flic, médecin, avocate… aucun personnage n’est trop effrayant, entre séries télévisées, courts et longs métrages. Si elle lutte pour s’imposer sur le plan local, l’actrice compte bien se vendre sous d’autres cieux.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category