Vallée du Ntem: le RDPC se porte bien

 Constat fait à Kye-Ossi, le 8 septembre, par le chef de la délégation permanente du comité central pour le Sud, Pr. Jaques Fame Ndongo

 

Ils sont venus de toutes les sections du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) de la Vallée-du-Ntem, pour se retrouver, le 8 septembre dernier, à Kye-Ossi, autour du Pr. Jaques Fame Ndongo, chef de la délégation permanente régionale du Comité central du RDPC pour le Sud.  Pendant 24 h, les responsables locaux de ce parti, rejoints par des invités spéciaux, ont posé un diagnostic sans complaisance de la vie politique dans leur département : le parti se porte bien. Ont pris part à cette rencontre d’évaluation, les quatre chefs de délégations permanentes départementales du Sud, les parlementaires, les présidents des quatre sections RDPC, OFRDPC et OJRDPC et les magistrats municipaux. C’était en présence du gouverneur Félix Nguélé Nguélé.
Il est apparu au cours des travaux que sous le Renouveau, de nombreux projets ont été réalisés dans la Vallée-du-Ntem. Outre la création même de cette unité administrative, on peut citer entre autres, la route Ebolowa-Kye-Ossi, de nombreux chantiers en cours avec notamment une enveloppe de 8,5 milliards de F dégagée en faveur de ce département par le ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire, l’électrification de la ville de Kye-Ossi, la réhabilitation de plusieurs et la construction de routes avec le bitumage de celle reliant Nyabizan à Meyo centre, la réhabilitation de plusieurs autres, l’ouverture de la route Aya’a Mang-Nsegou-Olamze et le pont sur le Ntem à Nyabizan. Les travaux ont permis d’aboutir à un ensemble de résolutions. Au rang de celles-ci, celle de mieux communiquer autour des projets réalisés par le Renouveau afin de les faire connaître aux populations qui en sont les bénéficiaires. Il est également question de veiller à un meilleur suivi-évaluation de la mise en œuvre des projets par les responsables politiques locaux. Au plan politique, il a été décidé la mise en veilleuse des éclatements des organes de base du RDPC et le maintien de celles issues des dernières opérations de renouvellement. Par ailleurs, il faudra consolider la tendance à l’apaisement constatée et actée durant les travaux.
A l’issue des travaux, les participants se sont félicités de la sincérité, de la convivialité et de la fraternité qui ont caractérisé les échanges. La prochaine séance de travail, à l’initiative de la délégation permanente régionale du Sud aura lieu dans l’Océan. Une motion de remerciements et de déférence a été adressée au président national du RDPC et chef de l’Etat, Paul Biya.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie