Extrême-Nord: le festival Gurna se prépare

La réunion préparatoire de ce festival international, prévu du 3 au 5 novembre 2016, vient de se tenir à Doukoula dans le Mayo-Danay.

Les locaux du tribunal coutumier de Doukoula dans l’arrondissement de Kar-Hay ont servi de cadre samedi, 17 septembre à la réunion du comité d’organisation du festival culturel international dénommé Gurna. Cet événement culturel regroupe trois communautés Wina, Kéra et Tupuri, à cheval entre le Tchad et le Cameroun. Elles partagent une même aire culturelle et font allégeance à un seul chef spirituel, Wang Doré domicilié au Tchad. Lancé depuis 2009, le Festival Gurna s’est déjà tenu trois fois à Fianga au Tchad, chef-lieu du département du mont Ili. 
En 2014, la décision a été prise de l’organiser au Cameroun, d’où le choix porté sur la localité de Doukoula dans le département du Mayo-Danay sur le thème : «  Le Gurna : trois peuples, deux pays, une culture ». L’objectif  est de maîtriser, de valoriser et de pérenniser les pratiques des cultures Tupuri, Kera, Wina du Tchad et du Cameroun et de faire du festival, une vitrine forte de la culture Gurna. Pour le vice-président du comité d’organisation,  Patrice Hassana  « le festival Gurna est un tremplin. Nous voulons faire en sorte que nous débouchions dans l’avenir sur une fondation. Nous voulons faire du Gurna une activité de cohésion et de développement ».
 Les membres des 12 commissions en charge de l’organisation ont rendu leur rapport sur l’avancement des travaux préparatoires. 
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie