Quatre morts dans un incendie

Le drame s’est produit mercredi dans un immeuble d’habitation de ce quartier de Douala 5e.

Une mère laisse son fils d’un an et quatre mois et son bébé de quatre mois à sa cousine pour aller faire des courses, puis apprend un peu plus tard qu’ils sont morts dans un incendie. La mère du petit Joachim Gouswe et de son nourrisson de cadet était inconsolable ce mercredi 21 septembre. Il faut dire que le tableau a de quoi fendre le cœur.

Selon le sous-préfet de Douala 5e, Jean-Marie Tchakui, joint par CT, le drame est survenu en mi-journée dans un immeuble d’habitation R+2 au quartier Kotto, propriété du sieur Tchaha G., comptable. « Le feu est parti de vieux appareils entreposés dans la cage d’escalier », explique le sous-préfet.

Une famille logée au 2e étage se retrouve piégée. Il y a là la maîtresse de maison, Mme Wangbitching Rachel, 26 ans, Mlle Maitiguelbe Manhouli, une étudiante, les deux enfants laissés là par leur mère, et une jeune fille de 11 ans, seule rescapée du drame. « On a pu la sauver parce qu’elle est allée vers le balcon. C’est d’ailleurs elle qui a donné la première alerte », déclare Jean-Marie Tchakui. Toutes les autres personnes présentes dans l’habitation n’ont pas survécu.

On peut supposer une tentative de passer quand même par l’escalier, le seul passage pour sortir de l’immeuble… Hélas ! « Elles sont mortes asphyxiées par l’épaisse fumée toxique qui sortait des appareils en flammes », précise notre source.

Les sapeurs pompiers, saisis par l’autorité administrative, sont arrivés sur les lieux et ont circonscrit les flammes.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie