Séjour riche pour Chantal Biya

L’épouse du chef de l’Etat s’est notamment imprégnée de l’initiative « Let Girls Learn » de Michelle Obama.

La première dame, Chantal Biya, était aux côtés du chef de l’Etat à New York, dans le cadre de sa participation à la 71e Assemblée générale des Nations unies. En marge des travaux de cette auguste institution, l’épouse du président de la République a eu un agenda chargé. Son invitation par la First lady américaine, Michelle Obama, à prendre part à une rencontre dédiée à l’éducation de la jeune fille dans le monde constitue le principal temps fort de ce séjour new yorkais. La cérémonie à laquelle prenaient part d’autres premières dames à l’instar de celles du Nigeria, du Ghana, du Tchad aux côtés de certains t de chefs de gouvernement, a eu lieu au Bernard Jacobs Theatre à Broadway.

L’initiative « Let Girls Learn », (Laissons les filles apprendre), est destinée à aider les adolescentes du monde entier à s’instruire, grâce à un accès à une éducation de qualité leur permettant d’atteindre leur plein potentiel. Michelle Obama l’a lancé en mars 2015, suite au constat que 62 millions de filles n’ont et n’auront pas accès à la scolarité. « Let Girls Learn » regroupe les programmes de plusieurs départements, agences et organismes gouvernementaux américains, notamment l’agence américaine pour le développement international (USAID) et le Corps de la paix (Peace Corps) afin de dépasser les obstacles entravant la scolarité des jeunes filles dans le monde. La First lady américaine s’entoure de célébrités, hommes et femmes, du petit et du grand écran, des mondes de la musique et du sport pour faire passer ce message, car les jeunes filles qui recevront une éducation aujourd’hui seront les leaders et les activistes de demain. D’où le spectacle musical organisé le 19 septembre dernier au Bernard Jacobs Theatre pour faire connaître l’initiative à ses pairs. Michelle Obama a dit compter sur la force de persuasion de ses homologues pour mobiliser le maximum de ressources financières et humaines pour mieux éduquer les jeunes filles.

La première dame a ensuite honoré de sa présence, mardi 20 septembre, le « Tea reception » offert par l’épouse du secrétaire général de l’Organisation des Nations unies en leur résidence de Sutton Place. Les retrouvailles entre Chantal Biya et Ban Soon-Taek, qui se sont rencontrées à Yaoundé en 2010, ont été fort chaleureuses. Après avoir mis à profit ces différentes rencontres pour enrichir son carnet d’adresses en faveur de son action humanitaire, la première dame s’est exclusivement consacrée à l’agenda de son illustre époux.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie