Ebolowa II : il faut préserver paix

Une des priorités fixées à Bertrand Ta, nouveau sous-préfet de l’arrondissement

 

Le nouveau sous-préfet d’Ebolowa II a pris ses fonctions, le 28 septembre dernier, dans une place des fêtes de Nko’ovos pleine à craquer. Cette cérémonie de passation de commandement entre les sous-préfets entrant et sortant de l’arrondissement d’Ebolowa II,  Bertrand  Ta et Paul Alain Kamdjongo, a été présidée par Rachel Ngazang épse Akono, préfet du département de la Mvila. Au nouveau chef de circonscription administrative, dépositaire de l’autorité de l’Etat dans l’arrondissement Rachel Ngazang, épse Akono a demandé de veiller au maintien de l’ordre.  Le préfet a prescrit au  nouveau sous-préfet de porter une attention  toute particulière à la préservation de la paix et la discipline au sein des services administratifs, mais aussi de lutter contre le désordre urbain ainsi que les nuisances sonores. 
Le nouveau sous-préfet de l’arrondissement d’Ebolowa II est issu de la promotion 2008 de l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (Enam). Celui-ci a débuté sa carrière administrative au ministère des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières, puis au ministère de l’Agriculture et du Développement rural, ensuite au ministère des Marchés publics. Avant sa nomination à la tête de l’arrondissement d’Ebolowa II, Bertrand Ta était en fonction au  ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation. Il est né le 13 avril 1983 dans l’arrondissement d’Ebebda, département de la Lékié. Marié, il est père de plusieurs enfants


 

 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie