Objectifs de développement durable: L’appel à l’engagement collectif

Le président de la République, Paul Biya, l’a lancé lors du débat sur leur mise en œuvre jeudi dernier au siège des Nations unies à New York.

Le Cameroun, par la voix de son chef, le président Paul Biya, a réitéré son soutien en faveur de la mise en œuvre de « l’Agenda 2030 du développement durable », adopté en septembre 2015 par les Nations unies. Celui-ci fixe 17 objectifs de développement durable afin d’éradiquer l’extrême pauvreté, combattre les inégalités et préserver la planète. Cette première démarche universelle apporte un cadre inédit aux politiques de développement pour les quinze prochaines années. Elle s’inscrit dans le prolongement des huit Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) qui ont été mis en œuvre depuis 2000.

A la différence des OMD, les nouveaux Oobjectifs de développement durable (ODD) ont une dimension universelle et couvrent l’ensemble des enjeux de développement dans tous les pays. Adossés aux objectifs de réduction de la pauvreté, figurent d’autres auxquels le Cameroun est attaché : progrès humain, patrimoine de l’humanité, bien-être commun, sécurité de tous, partage de la prospérité, promotion de la paix, prise en compte de toute personne. Compte tenu de son engagement ancien et constant en faveur du développement durable, et au regard des résultats mitigés des OMD, le président Paul Biya a proposé des voies et moyens permettant d’atteindre aisément les nouveaux objectifs. C’était le 22 septembre dernier au siège des Nations unies à New York, dans le cadre du débat sur la mise en œuvre des ODD.

Dans un esprit de partage d’expériences, Paul Biya a dit que ce programme ambitieux demande la franche implication de tous. « C'est  un  défi  que  nous  nous  sommes  donné  et que  nous  devons  assumer  solidairement  pour  répondre  à  l'attente  de  nos  peuples  et  à l'appel de l'Histoire tout court », a martelé le président de la République. Et pour ne pas sombrer dans les atermoiements des OMD, Paul Biya a présenté trois axes susceptibles d’être efficaces. Ils sont d’ordre politique, économique et moral. Concrètement, la  volonté  politique  de cette assemblée devra  s'exercer de  façon continue et ne pas varier selon les circonstances. Les contributions  financières devront aussi être effectives, sûres et suffisantes. De plus, le  principe  d'obligation  de  solidarité  entre  les  peuples devra être réaffirmé et observé.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie