Sports

A l’exemple des Lionnes !

Commentaire

La CAN de volleyball messieurs qui se dispute actuellement au Caire connaît un début prometteur pour l’équipe du Cameroun qui a remporté de haute lutte sa première victoire face au Maroc. En attendant l’issue de la deuxième sortie d’hier contre le Nigeria, il n’y a pas de raison d’être pessimiste pour la suite. Il faut dire que la sélection nationale est quelque peu sous pression en ce début de tournoi. La récente victoire à domicile de l’équipe nationale féminine au Championnat d’Afrique de la discipline, apparait comme une sorte de défi lancé aux hommes, eux qui ont rarement brillé ces dernières années au plus haut niveau continental. Si les Lions du volley ont déjà eu l’honneur de disputer cinq finales, respectivement en 1987, 1989, 1997, 2001 et 2011, ils ne sont montés que deux fois sur la plus haute marche du podium. En vingt éditions d’une compétition dominée par des équipes d’Afrique du Nord, notamment l’Egypte et la Tunisie.

Malgré quelques échecs, une analyse globale du parcours du Cameroun dans cette compétition révèle une régularité certaine qui se traduit par la médaille de bronze (troisième place) glanée quatre fois consécutivement, en 2003, 2005, 2007 et 2009. Lors des deux dernières éditions, la sélection camerounaise a été certes moins performante, mais on pourrait s’attendre à mieux cette fois-ci. Même sans lire dans la boule de cristal, il est possible de nourrir quelques espoirs légitimes. Déjà à la veille du tournoi, l’encadrement technique avait fixé la barre assez haut, en nourrissant le rêve d’aller très loin pour détrôner au besoin l’Egypte, pays-hôte et tenant du titre. Ambition démesurée, diront certains au regard des forces en présence. Mais ambition légitime tout de même, car l’équipe du Cameroun recèle un fort potentiel qui, exploité à bon escient, peut surprendre agréablement en renversant l’échelle des valeurs. Déjà en battant le Maroc, son principal rival dans la poule C, les Lions ont affiché leur rage de vaincre. Une deuxième victoire d’affilée peut consolider leur première place du groupe et ouvrir d’heureuses perspectives.

Le premier succès déjà enregistré est de bon augure pour la suite. Mais gare à l’euphorie ou à la suffisance qui pourraient jouer de vilains tours par la suite. D’où la nécessité d’une vigilance et d’une concentration maximale pour éviter toute mauvaise surprise. La compétition débute à peine et rien n’est définitivement acquis dans cette bataille de longue haleine.

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category

Download the Cameroon-Tribune app

logo apps