Développement du Handball camerounais: les propositions de la Confédération africaine

Le président de l’instance reçu en audience mercredi par le ministre des Sports et de l’Education physique.

Le ministre des Sports et de l’Education physique, Bidoung Mkpatt, a reçu mercredi en audience le président de la Confédération africaine de handball (CAHB), Aremou Mansourou. Au menu des entretiens entre les deux personnalités entre autres, les pistes de développement du handball camerounais sur l’échiquier international. « Le Cameroun regorge de fortes potentialités. Si nous essayons de mettre ensemble nos intelligences, on pourrait permettre au handball camerounais de s’affirmer», déclare Aremou Mansourou. Pour le président de la CAHB, le Cameroun n’occupe pas la place qu’il mérite sur l’échiquier continental, voire mondial de la discipline. Aussi, la participation du pays à des programmes de formation de jeunes joueurs pour mettre en place des sélections nationales compétitives à l’horizon 2020, lors des Jeux olympiques de Tokyo, a été évoquée. 
Par ailleurs, le Cameroun disposant des infrastructures adéquates, la CAHB ne verrait pas d’un mauvais œil que le pays postule à l’organisation de compétitions d’envergure de handball. La coupe d’Afrique des nations féminine en 2020, le Tournoi de qualification olympique la même année et des compétitions continentales de clubs ont été évoqués. Des « propositions heureuses » que Bidoung Mkpatt a accueillies avec satisfaction. Il y a quelque temps, le Cameroun a accueilli le tournoi de la zone IV (sous-région Afrique centrale) chez les -17 ans. Au moment où nous mettions sous presse hier, Aremou Mansourou était face à la presse au siège de la Fédération camerounaise de handball.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie