Le « Biblio Bus » s’ouvre à Mfou

La cérémonie d’ouverture officielle de la bibliothèque mobile s’est déroulée mercredi en présence du Minac et du représentant de l’ambassadeur de France.

Un bus Coaster dont l’aspect physique ne laisse pas les jeunes indifférents. Sur celui-ci, des livres aux couleurs chatoyantes y sont dessinés. De quoi aguichés les élèves et même les adultes. A l’intérieur de ce véhicule spécial se trouvent des livres bien rangés permettant à toutes les catégories sociales de s’abreuver à la lecture. « Biblio Bus » porte bien son nom : une bibliothèque mobile! A Mfou, chef lieu du département de la Mefou-et-Afamba mercredi dernier, le ministre des Arts et de la Culture, le Pr. Narcisse Mouelle Kombi et Stéphane Leclerc, directeur délégué de l’Institut français, représentant l’ambassadeur de France au Cameroun ont lancé le concept. Le Biblio Bus fonctionne grâce à la coopération française dans le cadre du C2D (Contrat Désendettement pour le Développement).
A cette occasion, l’espace aménagé pour accueillir les potentiels lecteurs grouillent de monde. Lycéens, collégiens, élèves du primaire et de la maternelle se donnent à cœur joie et dévorent les ouvrages qu’ils ont eux-mêmes choisis sous l’encadrement de 12 animateurs. « Nous les orientons en fonction de ce qu’ils aiment lire. Nous avons accueilli plus de 150 enfants. Et tous sont intéressés par le concept. Les plus petits sont absorbés par les contes », confie Reine Manuela Kamga animatrice. Les livres les plus sollicités sont entre autres bandes dessinés et encyclopédie. « C’est une idée géniale », se réjouit Rodrigue Essama Mbarga, élève en première année au lycée technique de Mfou. Idem pour d’Ashley Zambo, du CMI à l’école publique groupe III. « C’est une bande dessinée qui m’apprend à traverser la route. C’est intéressant de savoir quelles sont les priorités lorsqu’on est piéton », lance-t-elle.
Pour le maire de la commune de Mfou, Roger Belinga le choix de sa localité comme  berceau de la lecture est à saluer. « Les livres sont des produits les plus tangibles de l’intelligence, un immense trésor de connaissances. Ils sont de formidables outils de performances », a rappelé le Pr. Narcisse Mouelle Kombi. Aux bénéficiaires, le Minac a demandé d’en faire meilleur usage et d’en tirer bénéfice des 4000 ouvrages. « Nous vous invitons à vous ressourcer en permanence », a conclut le Minac. Sont concernés pour cette première phase, la région du Centre. Ceci dans huit localités : Mfou, Awae, Mbankomo, Ngoumou, Akono, Obala, Okola et Mbalmayo.  Des tablettes numériques avec des applications créatives et ludiques sont aussi disponibles.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie