France : Nicolas Sarkozy en difficulté

Un carnet de comptes d’un ex-dignitaire libyen l’incriminerait pour un financement illégal de sa campagne présidentielle de 2007.
Le site d’information Mediapart a publié mardi dernier, le contenu d’un carnet de notes d'un ancien ministre de Mouammar Kadhafi, Choukri Ghanem. Ces notes seraient selon Mediapart entre les mains de la justice française. Elles détaillent d’importants versements occultes, de l’ordre de 6, 5 millions d’euros en faveur de l’ancien chef de l’Etat français, au moment de l’élection présidentielle de 2007. Depuis avril 2013, la justice française enquête sur le financement libyen de la campagne présidentielle de 2007 de Nicolas Sarkozy. En effet, d’autres ex-dignitaires du régime libyen il y a quelques années déjà, ont affirmé que Nicolas Sarkozy avait bénéficié du soutien financier en 2007.  
Quoiqu’il en soit, l'ex-chef de l'État français a toujours nié en bloc toute transaction financière avec la Libye de Kadhafi. Nicolas Sarkozy a même porté plainte  pour faux et usage de faux, il y a quelques années, contre le site Mediapart qui avait publié un document libyen évoquant un accord de principe des autorités libyennes pour financer sa campagne à hauteur de 50 millions d'euros. Mais en juin 2016, un non-lieu a été prononcé en faveur de Mediapart. Confortant par là même les positions défendues par le site. Par ailleurs, dans cette affaire, l'ancien secrétaire général de l'Élysée Claude Guéant, un très proche de Sarkozy a été mis en examen pour faux, usage de faux et blanchiment de fraude fiscale en bande organisée.
En outre, les nouvelles accusations contre Nicolas Sarkozy ont été rendues publiques au même moment, où se répandaient dans les médias, les révélations de l’ancien collaborateur de Nicolas Sarkozy, Patrick Buisson, qui a commis un livre « La Cause du peuple ». Dans ce livre, Patrick Buisson donne une image négative de l’ancien président français. Et cette même semaine, un nouveau sondage a été publié au sujet de la primaire du parti Les Républicains pour la présidentielle de 2017.  Les résultats attestent de la difficulté de Nicolas Sarkozy. Il est distancé par Alain Juppé qui, à ce jour, serait le candidat favori de la droite française pour la présidentielle de 2017. 
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie