Ya-Jazz: Et de 20 !

Un événement à célébrer du 14 au 17 novembre prochain au cabaret Yao Ba et à La Case des Arts de Yaoundé.

Le jazz prend d’assaut Yaoundé. La 20e édition du Yaoundé Jazz Festival (Ya-Jazz) débute ce soir. Les notes sont déjà prêtes, et dès ce mardi au cabaret Yao Ba, les artistes se lancent dans la séquence des spectacles.

Dès 19h pour l’ouverture du festival, le Lawal Band et Guillaume King sont les premiers à se jeter dans l’arène.

Lawal Band fera découvrir au public son style qu’il appelle Kwo’osi Jazz. Le public découvrira sans doute quelques sons de son album sorti en 2010, « Black Nature », avec des textes en nguemba, bulu, medumba, en français, anglais... Son inspiration puisée dans le patrimoine camerounais, s’exprime à travers mangambeu, bikutsi, meteuh, bolobo, etc.

L’identité des têtes d’affiche du 20e Ya-Jazz est connue. Estel Mveng et Lawal Band (Cameroun), Christine Kamau (Kenya), David Six (Autriche) et Reiner Witzel (Allemagne).

Ils assureront le coté show, mais aussi la Master Class prévue le 16 novembre prochain à l’espace culturel La Case des Arts, sis en face du lycée bilingue d’Essos. Elle portera sur le piano, le saxophone, la trompette et d’autres instruments, et sera animée par Christine Kamau, David Six et Reiner Witzel.

Une table-ronde avec pour thème « L’autre jazz » aura également lieu ce jeudi au même endroit. Avant la clôture à l’Hôtel Hilton ce vendredi 17 novembre, tous les soirs seront des jours de célébration de cette 20e édition au Yao Ba. Artistes internationaux et locaux vont marquer l’événement de leur présence.

Demain, mercredi, ce sera l’occasion de visiter l’univers de la jeune Kenyane Christine Kamau, fondatrice et animatrice du « Women in Music Forum ». Elle a été trompettiste dans des groupes et des églises kenyanes. En 2011, elle fonde « The African People », un groupe de musique qui a participé à divers événements à Nairobi.

Christine Kamau dit suivre les pas des autres Hugh Masekela, Maroon Commandos et Miles Davis. En 2012, elle sort un album afrojazz de huit titres, « This is for you », produit par le Camerounais Roméo Kouemeni.

Sur scène, elle sera accompagnée d’Estel Mveng, auteur de l’album « Nnem », membre de l’orchestre de la Crtv, lauréate du Concours Découverte Musique 2016 du Goethe Institut. Jeudi, ce sera au tour de l’Autrichien David Six de partager la vie de son piano avec les amateurs de jazz. La clôture du Ya- Jazz sera signée Reiner Witzel. Le saxophoniste allemand est un habitué du Yaoundé Jazz Festival.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie