Lions indomptables: deux forfaits parmi les 23

Moïse Pouaty et  Jacques Zoua Daougari remplacés respectivement par Guy Roland Ndy Assembe et Dany Ndi.

Pas de chance pour Moïse Pouaty avec les Lions indomptables. Convoqué par le sélectionneur Hugo Broos, il n’ira pas en France pour le regroupement de l’équipe. La sélection s’y réunit depuis hier dans la perspective de la première journée du dernier tour des éliminatoires du Mondial, Russie 2018. Le match est prévu le 9 octobre prochain à Blida, contre l’Algérie. Au cours de leur séjour français, les  Lions affronteront l’Olympique de Marseille le mercredi, 5 octobre prochain à Malmort. L’équipe quittera la ville de Marseille le 7 octobre pour se rendre en Algérie. Moïse Pouaty  a été mis hors-jeu « Pour des raisons administratives ». Il avait connu sa première convocation chez les Lions en septembre dernier. Le Cameroun affrontait la Gambie (2-0, éliminatoires CAN 2017) et le Gabon (2-1, amical). Le gardien de but de l’Union de Douala est remplacé sur la liste par Guy Roland Ndy Assembe, gardien de l’AS Nancy Lorraine en France. La dernière convocation du gardien de but remonte au mois de mai dernier, le Cameroun disputait un match amical contre la France.
Egalement sur la liste des non-partants, Jacques Zoua Daougari. Blessé lors d’un match de championnat avec son club, Kaiserslautern (Allemagne), l’avant-centre des Lions pourrait être indisponible pendant deux à trois semaines. Il est remplacé par Dany Ndi, joueur du Sporting de Gijon en Espagne. Sa première convocation chez les Lions remonte à mars 2015.
En marge de ce regroupement, une polémique est née autour de la convocation des joueurs chez les Lions indomptables. Dans un communiqué signé du secrétaire général adjoint de la Fédération camerounaise de football, Patrick Eugène Ebode Tsanga, l’association profère des menaces. D’après le texte,  « des informations erronées et des documents falsifiés, relatifs à la sélection des joueurs de la sélection nationale masculine A (seniors fanions), sont en circulation. Cette situation nous amène à préciser que la sélection des joueurs d’une équipe nationale est de la compétence exclusive de l’entraîneur concerné, sur la base des seules performances sportives. Aucune contrepartie de quelque nature que ce soit, n’est sollicitée », peut-on lire. Hugo Broos essaie tant bien que mal, d’avoir de véritables doublures à chaque poste. La Fécafoot voudrait éviter tout chantage.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie