« A Man For The Week-end »:première à Yaoundé

Après Douala le 30 octobre, le film du réalisateur camerounais Achille Brice était présenté récemment dans la capitale.

 

Le tapis rouge est de sortie. Acteurs nigérians et camerounais se tiennent la main pour un projet commun. « A Man For The Week-end », un film avec à l’affiche la star de Nollywood Alexx Ekubo, et Syndy Emade, actrice camerounaise qui monte, vue notamment sur petit comme sur grand écran dans « Rumble », « Obsession », « Rose on the Grave »... Si les deux vedettes ont gratifié les fans de Douala de leur présence le 30 octobre dernier lors de la première à la Salle Canal Olympia à Bessengue, le 5 novembre dernier à l’Hôtel Hilton de Yaoundé, il n’y avait d’yeux que pour Syndy Emade.
L’actrice, mais aussi productrice du film sous le couvert de Blue Rain Entertainment, a présidé la première de Yaoundé. Très émue d’avoir vu son projet arriver à terme, elle est revenue sur le tournage. Pour elle, « le cinéma camerounais a de beaux jours devant lui. Le plus important c’est que le maximum de personnes le soutiennent », a lancé Syndy Emade. Message à l’endroit de potentiels sponsors et partenaires…
Après toutes les articulations, entre séances-photos et interviews, les acteurs et le public ont pris place dans la salle de projection. Question de vivre ce long métrage dirigé par Achille Brice. Le jeune réalisateur avait déjà collaboré avec Syndy Emade pour son premier film « Obsession » en 2010, et cette année, il a conduit « Life Point », avec Gérard Essomba, en compétition lors du dernier Festival panafricain du cinéma et de l’audiovisuel à Ouagadougou (Fespaco). « A Man for The Week-end », c’est une histoire d’amour. Peu conventionnelle, il faut bien l’admettre.
A la demande de sa patronne Candy (incarnée par Syndy Emade), Bryan Mbah (Alexx Ekubo), stagiaire méprisé, se fait passer pour son « fake » fiancé le temps d’un week-end. Ceci afin de convaincre la mère de cette dernière que oui, enfin, elle a un homme dans sa vie. Mère qui entretient une rivalité malsaine entre Candy et sa sœur Christelle. Christelle et son mari, également invités pour ce week-end complètement fou, jouent les amoureux pourtant se livrent une guerre sans merci en coulisses. Jusque-là vous suivez ? C’est parfait, on peut poursuivre. Donc cette joyeuse galerie va passer deux jours terribles, cernés de faux semblants. Ce qu’on aime, c’est cet humour qui plane sur le scénario, avec quelques scènes cocasses. Par contre ce qu’on aime moins, c’est la conclusion prévisible du film, avec l’évident « ils vécurent heureux ever after ». Ce qu’on ignore c’est quand le film sera disponible. Un peu de patience pour le voir en salle ou en DVD.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie