Téléphonie mobile: MTN signe l’avenant à sa convention de concession

Le document signé vendredi dernier à Yaoundé va pouvoir entre autres, améliorer la couverture des sites de la CAN 2019 que le Cameroun va accueillir.

L’opérateur de téléphonie mobile MTN a signé vendredi dernier avec le gouvernement camerounais l’avenant à sa convention de concession. Le ministre des Postes et Télécommunication (Minpostel) et le ministre des Finances (Minfi) ont en effet procédé à la signature du document entre l’Etat du Cameroun et la filiale camerounaise de l’opérateur de télécommunication Sud-africain MTN représenté par Saim Yaksan, son directeur général au Cameroun.

Selon une note d’information du Minpostel, la négociation de ces avenants sur hautes prescriptions du président de la République a pour but de préserver les intérêts de l’Etat et d’intégrer dans le document de concession, les obligations de qualité de service et d’expérience ainsi que les indicateurs de couverture du réseau 4G. 

Du côté de MTN, ce dénouement heureux des négociations avec le gouvernement, suscite joie et enthousiasme. D’après des informations recueillies auprès de l’opérateur, cet avenant complète en effet la concession accordée à MTN en mars 2015, pour une durée de 15 ans.

Ainsi, l’exploitation de la 4G est désormais accompagnée d’un cahier des charges qui prévoit entre autres, l’amélioration de la couverture des sites de la CAN 2019. Cette feuille de route prévoit également la couverture de tous les chefs-lieux de régions, les chefs-lieux de départements, les zones universitaires, les zones à activités économiques significatives et les localités d’au moins 10.000 habitants, d’ici à la fin de la concession.

Autant de tâches que MTN avait déjà entamées et va poursuivre plus intensément. « Cet avenant nous offre l’opportunité de contribuer davantage à la transformation numérique du Cameroun. Il va faciliter notre accès aux ressources essentielles dont les fréquences 700 et 800 MHz », déclare Saim Yaksan, directeur général de MTN Cameroon ».

Avec cet avenant, l’opérateur pourra améliorer considérablement la qualité de service rendu aux usagers dans les dix régions du Cameroun. Il compte également améliorer davantage l’expérience de ses clients sur l’internet en général et sur l’Internet mobile en particulier.

En rappel, c’est le deuxième avenant signé après celui de l’opérateur de téléphonie mobile Orange en avril dernier. Selon le Minpostel le gouvernement, continuera de jouer son rôle de facilitateur et régulateur, pour un développement harmonieux des activités des opérateurs privés dans le secteur. 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie