Musique: le festival du makossa se prépare

Objectif de l’évènement prévu en novembre à Douala, redonner de la visibilité à ce genre musical.

Festmak. Festival du makossa. Première édition, prévue du 2 au 6 novembre 2016 à Douala. Village de l’évènement, le stade Mbappe Lepe à Akwa. Un lieu symbolique pour une musique immortelle, bien qu’en perte de vitesse – de qualité aussi. Pendant cinq jours et cinq nuits donc, il s’agira de « Promouvoir le makossa, lui rendre son lustre d’antan, parce que c’est quand même ce genre qui a écrit les lettres de noblesse de la musique camerounaise », dixit Claudia Dikosso dont la boîte, CD Entertainment, est porteuse du projet. Une initiative qui se prépare depuis une année et à laquelle a participé le batteur Ebeny Donald Wesley, récemment décédé. 
Les intentions des organisateurs sont claires au vu du thème de l’évènement : « wake up makossa ». Parce que oui, voilà, la chanteuse le reconnaît volontiers : le makossa ne se porte pas très bien. Il faut dès lors lui envoyer un grand coup de boost. Et il ne sera pas seulement question de réveil, mais aussi de révélation. Celle des jeunes talents qui pourront ainsi profiter du festival, espace d’expression et de visibilité. Toujours dans le sens de la visibilité, le Fesmak 2016 a pour idée aussi de sensibiliser les artistes du makossa à l’utilisation des Tic pour divulguer et vendre leurs œuvres. Ainsi, les rencontres musicales ne se feront pas seulement sur scène, mais au travers d’échanges et discussions.
Toutefois, c’est bien la musique qui est à l’honneur. Et donc plusieurs artistes sont attendus sur le podium, un mélange de vieux et de neuf. Notamment Ekambi Brillant, Nkotti François, Ndedi Eyango, Beko Sadey, Grace Decca, Petit Pays, Narcisse Pryze, Claudia Dikosso. Au moins une soixantaine, selon le comité d’organisation. Et le makossa étant une affaire de tous, Sam Fan Thomas, Isidore Tamo, Messi Ambroise, Esso Essomba viendront célébrer et chanter le makossa avec leurs confrères. 
A côté de cela, des Awards sont prévus dans plusieurs catégories dans le genre, afin de récompenser le makossa de l’année, les artistes féminin et masculin, la révélation de l’année, l’ancien de l’année. 
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie