Transformation et commercialisation du café: Bankim se dote de magasins-usines

Le bâtiment inauguré le 28 avril dernier par l’Oncc va faciliter l’encadrement des producteurs pour une bonne commercialisation de leur café.

Selon les données de l’Office national du Cacao et du Café, au soir du 28 avril 2018, le prix du Kg de café est évalué à 1 385 F à l’international, et à 1 290 F lors de l’écoulement au port de Douala. Vendu bord champ, c’est après d’âpres négociations que les producteurs s’en tirent avec la moitié de ce prix.

Cet argument a été utilisé par Hermann Messi, coordonnateur du Projet d’assainissement de la commercialisation interne du Cacao et du café (PA3C), pour  expliquer la mission de ce projet gouvernemental qui encadre les producteurs dans la production d’un café de qualité, commercialisé au meilleur prix dans les circuits conventionnels.

C’est dans ce cadre qu’est présenté la construction des magasins de stockage et usines de décorticage. Après ceux de Massangam et Galim réalisés dans la région de l’Ouest, le magasin-usine de Voumbam par Bankim, dans la région de l’Adamaoua a été inauguré le 28 avril 2018.

L’importance de cette usine, selon Michelle Akamba, directeur du suivi, de la commercialisation et des statistiques à l’Oncc, découle du fait que Bankim qui est une zone de production située à califourchon entre l’Ouest et l’Adamaoua, « joue un rôle central dans le transit du café de l’Ouest et du Nord- ouest vers le Grand Nord, et dans certains pays de la sous-région ».

 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie