Séjour studieux pour les premières dames

L’économie verte, la santé de la mère et de l’enfant ont été au centre du voyage de la première dame en Côte d’Ivoire.

La première dame, Chantal Biya, était aux côtés du chef de l’Etat à Abidjan, dans le cadre de sa participation au 5e Sommet Union africaine – Union européenne tenu dans la capitale ivoirienne du 29 au 30 novembre dernier.

En marge de ces assises, l’épouse du président de la République a eu un agenda chargé. Son invitation par son homologue ivoirienne, Mme Dominique Ouattara, à prendre part à une rencontre consacrée à la place de la femme dans l’économie verte constitue l’un des temps forts de ce séjour abidjanais.

Les travaux auxquels participaient les premières dames du Tchad, du Niger, du Mali, d’Angola, de Guinée équatoriale, des Comores, aux côtés de l’épouse du président du Conseil européen et de certains conjoins de chefs de gouvernement, ont eu lieu dans les salons de l’Ivoire Golf Club.

Pendant cette rencontre, l’épouse du chef de l’Etat s’est notamment imprégnée du « Fonds vert R20 » initié par l’acteur et homme politique américain Arnold Schwarzenegger en faveur des femmes du continent africain.

Sa mise en œuvre part du constat que la dégradation de l’environnement, la pénurie d’eau et la destruction de nos écosystèmes constituent aujourd’hui des problématiques majeures. Les conséquences de la réduction des ressources naturelles et du dérèglement climatique, sont de plus en plus sévères pour les populations. Et les premières victimes, les plus vulnérables aussi, sont les femmes et les enfants.

Il est donc question dans ce contexte, d’adopter la transition vers l’économie verte qui vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à préserver les ressources naturelles de notre planète. D’où le Fonds vert R20, chaîne de valeurs qui vise l’autonomisation de la femme, lui permettant de se créer ou de se trouver une activité génératrice de revenus, tout en prenant en compte son environnement.

A titre d’exemple, l’agroforesterie, la culture sous-bois, la production de biomasses, l’usage des briquettes de riz en lieu et place du charbon qui contribue à la destruction des forêts, l’utilisation des foyers améliorés consommant moins de bois de chauffe… seront des actions à promouvoir.

La première dame a ensuite visité l’Hôpital Mère-Enfant de Bingerville, à une quarantaine de kilomètres d’Abidjan. Il s’agit d’une œuvre de la Fondation Children of Africa de Mme Dominique Ouattara. L’établissement sanitaire est le tout premier en Côte d’Ivoire spécifiquement dédié au couple mère-enfant.

Cette structure dont l’inauguration est prévue en mars 2018, prendra en charge des pathologies simples et lourdes dans les domaines de la néonatalogie, pédiatrie, ophtalmologie, cardiologie, endocrinologie, Orl, soins dentaires, gynécologie-obstétrique, procréation médicalement assistée, oncologie pédiatrique, kinésithérapie, imagerie, réanimation, chirurgie dont la viscérale, constituent les spécialités de cette formation hospitalière.

D’où ses équipements médicaux de toute dernière génération, le recrutement de 475 professionnels de santé hautement qualifiés.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie