Mondial football féminin U-17: n match pour l’honneur

Déjà éliminées, les Lionnes cadettes veulent au moins remporter leur dernier match, ce vendredi contre l’Allemagne.

Honneur. Sortir en beauté. Voilà les expressions qui reviennent depuis deux jours dans le discours du staff aux Lionnes cadettes. Déjà éliminé du Mondial de football féminin U-17, lancé depuis le 30 septembre dernier en Jordanie, après deux défaites, le Cameroun dispose d’un dernier match ce vendredi à 19h (17h au Cameroun) pour engranger au moins un point. Il faudra pour cela se montrer plus appliquée et plus adroite qu’une équipe d’Allemagne qui n’a besoin que d’un point pour passer au prochain tour. Est-ce que cela est dans les cordes de l’équipe entraînée par Minkréo Birwé ? Tout le groupe veut croire que oui. C’est pour cela que pour le retour à l’entraînement hier, il a surtout été question des stratégies à mettre sur pied pour contrer la rapidité des latérales allemandes. Le Onze entrant lui va connaître plusieurs changements comme l’a déjà annoncé le sélectionneur national. Ainsi, on pourrait assister à la titularisation d’Alexandra Takounda, aux côtés de Flora Kameni en attaque. De retour d’une blessure qui l’a éloignée des terrains pendant plus de deux mois, la joueuse d’Eclair de Sa’a suscite de l’intérêt en Jordanie après son but contre le Venezuela. Et Takounda espère bien remettre ça contre l’Allemagne.  Dans tous les cas, les Lionnes savent qu’elles n’ont plus le choix si elles veulent partir la tête haute.
D’autant que les autres équipes africaines, des habituées de cette compétition il faut le préciser, ont fait mieux. Sous les yeux du Cameroun venu le soutenir, le Ghana, par exemple, a battu les Etats-Unis 2 buts à 1 et peut espérer passer au prochain tour en venant à bout du Paraguay lors de la 3e journée. Le Nigeria lui conserve un infime espoir après son nul 0-0 contre l’Angleterre. Mais ça se jouera contre la RDP de Corée. Le tenant du titre, le Japon, a,  pour sa part, conforté tous ceux qui lui donnent de grandes chances de conserver son titre. Le succès 5-0 face aux Paraguayennes a été l’occasion d’offrir à tout le public une leçon de football. Mais on ne le dira jamais assez, le ballon reste rond et on n’est pas à l’abri d’une surprise d’ici au 21 octobre, au soir de la finale de ce Mondial de football féminin U-17 qui tient jusqu’ici ses promesses.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie