Cameroun-France: on parle climat

Le prochain sommet de Paris et bien d’autres sujets étaient au menu de l’audience accordée hier par le président de la République, Paul Biya, à l’ambassadeur de France au Cameroun, Gilles Thibault.

1h30 minutes. L’audience accordée hier par le président de la République, Paul Biya, à l’ambassadeur de France au Cameroun, Gilles Thibault, peut être classée parmi les entrevues les plus longues au Palais de l’Unité.

La qualité des sujets abordés et surtout la convergence de vues entre Yaoundé et Paris sur les questions qui animent l’actualité nationale et internationale sont entre autres les raisons de ces entretiens soutenus.

Visiblement satisfait de cette entrevue, le chef de la mission diplomatique française au Cameroun a confié à la presse qu’avec le président Paul Biya, il a fait le tour d’horizon de la coopération entre les deux pays.

En première ligne des sujets abordés, le « nouveau sommet » sur le climat qui a lieu la semaine prochaine à Paris avec la participation annoncée d’une centaine de dirigeants du monde.

Selon Gilles Thibault, ce rendez-vous auquel le chef de l’Etat camerounais est invité, a pour objectif « d’aller plus loin concrètement dans la lutte contre le dérèglement climatique, deux ans après l'Accord de Paris ».

Sous l’impulsion du chef de l’Etat, le Cameroun se classe parmi les premières nations à avoir signé et ratifié l’Accord de Paris sur le climat à l'issue de la conférence COP 21 qui s’est tenue dans la capitale française du 30 novembre au 12 décembre 2015.

Les deux hautes personnalités ont ensuite passé en revue la situation économique du Cameroun ces derniers mois. Paul Biya et Gilles Thibault ont surtout exprimé leur satisfaction par rapport à l’ouverture mardi dernier à Douala du centre commercial « Carrefour Market ».

Il s’agit, selon le diplomate français, d’un espace commercial qui va valoriser les produits locaux de l’élevage, de l’agriculture et de la pêche. « Cet investissement préfigure de la construction des hypermarchés « Carrefour » à Douala et à Yaoundé et va générer de nombreux emplois directs et indirects au bénéfice de la jeunesse camerounaise », indique-t-il.

Après avoir dressé le bilan de la participation du chef de l’Etat camerounais au récent sommet Union africaine-Union européenne à Abidjan en Côte d’Ivoire, Paul Biya et Gilles Thibault ont échangé sur la situation sociopolitique au Cameroun.

Ils ont notamment analysé les mesures prises pour mette fin aux troubles dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Pour l’ambassadeur de France au Cameroun, « aucune revendication ne peut justifier l’assassinat des forces de défense et de sécurité ».

Le chef de l’Etat en a profité pour rendre hommage aux hommes de culture français : le chanteur Johnny Halliday et l’écrivain Jean d’Ormesson, tous décédés cette semaine.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie