Une saison sportive riche et pleine

 Le chef de l’Etat a aussi remis des trophées aux différents vainqueurs des compétitions organisées par l’ensemble des 43 fédérations sportives nationales.

Un trophée et une poignée de main avec le premier sportif, c’est la consécration d’une année de travail. C’est peut-être dans quelques années que le jeune Houlkor Achille Bounang mesurera le poids de la rencontre d’hier, dimanche 10 décembre au stade Omnisports de Yaoundé avec le chef de l’Etat, Paul Biya.

Comme d’autres, ce jeune athlète de la région de l’Ouest, vainqueur d’une médaille cette année aux jeux de la Fédération nationale du sport scolaire (Fenasco), ligue « B » a reçu « sa » coupe des mains du président de la République.

Et comme lui, ce sont une multitude d’athlètes qui se sont distingués durant toute la saison sportive 2016 - 2017. Au plan national, chaque fédération s’est attelée à organiser ses compétitions.

Et ce sont les différents vainqueurs des coupes que le président Paul Biya a chaleureusement félicités hier, avec pour certains des gestes d’attention aigus qui resteront gravés dans les mémoires des proches les regardant à travers le petit écran. Ces champions ont tous joué un grand rôle pour le rayonnement du mouvement sportif tant au pays qu’à l’extérieur.

Au plan international justement, le Cameroun a remporté la Coupe  d’Afrique des Nations de football (CAN) au Gabon en février dernier. Une première place lors du championnat d’Afrique des nations de volleyball féminin. Egalement une abondante moisson de médailles en or, argent et bronze, remportées au gré des compétitions internationales.

Comme en Sambo, ce sont sept médailles d’or, deux d’argent, quatre de bronze glanées lors des 12e Championnats d’Afrique aux Seychelles. Au championnat du monde « Russie 2017», le Cameroun est revenu avec deux médailles de bronze.

En boxe, le championnat d’Afrique seniors dames et messieurs à Brazzaville a produit six médailles d’or, deux d’argent, et une de bronze.

Tandis qu’au championnat du monde « Allemagne 2017 », une médaille de bronze a été ramenée. Si l’on arrêtait là l’énumération, la conclusion serait simple : 2017 fut une année riche et pleine en lauriers.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie