Canal Olympia: merci les Trophées Francophones !

La salle de cinéma inaugurée le 14 juin 2016 dans le campus de Ngoa-Ekelle à Yaoundé s’ouvre au grand public grâce à ce rendez-vous international du 7e art.

500 personnes pour une salle qui ne peut en accueillir que 300 ? L’exploit est signé « La patrie d’abord » de Thierry Ntamack. Le réalisateur et acteur camerounais réputé dans le milieu pour sa capacité à capter les cinéphiles, quitte à faire lui-même du porte-à-porte, a battu le record de présence depuis le début des projections des Trophées francophones du cinéma le 5 décembre dernier.

Il a même fallu allumer l’écran du podium extérieur de la salle Canal Olympia située au sein du campus de l’université de Yaoundé I. Tout ce beau monde a été satisfait. Les amoureux du 7e art sont au rendez-vous pour les 28 films finalistes de la cinquième édition de cet événement surnommé les « Oscars » des cinémas francophones. Les responsables de Canal Olympia à Yaoundé et les organisateurs des TFC, même si la salle n’est pas toujours comble, ont de quoi se réjouir.

Les passionnés se succèdent les uns après les autres, restant même pour les dernières projections de 19h. Céline est étudiante à l’université de Yaoundé I. Fidèle cinéphile, elle ne veut rater aucun film. « Les projections commencent à 16h, et je peux jongler entre les heures libres.

Dès que je trouve un créneau, je le saisis, sans tarder », reconnait la jeune dame. Il y a l’amour du cinéma de la part de ces étudiants, pas de doute. Mais un autre détail a le don de mettre l’eau à la bouche.

C’est sûr, côté marketing, Alexandre Labruffe, directeur délégué des TFC 2017 et son équipe, ont trouvé l’astuce-séduction : une tombola ! « Après chaque projection, un questionnaire est soumis au public. Sur la base des réponses, un tirage au sort est effectué. L’heureux chanceux remporte une tablette numérique », a expliqué Olga Tiyon, en charge de la communication des TFC. De quoi attirer du monde.

Canal Olympia n’a pas attendu les Trophées francophones pour donner vie à ses écrans géants. Un programme de projection est actif depuis plusieurs mois. Les tarifs sont faits pour encourager les étudiants. A 500 F, ils peuvent se détendre en matant le dernier Box-Office.

Les matchs des Lions indomptables durant la Coupe d’Afrique des Nations ont rassemblé des centaines de supporters dans la cour extérieure. Après des débuts timides depuis son inauguration le 14 juin 2016, la salle commence à s’éveiller. Les films de cette édition des Trophées francophones sont à voir jusqu’à ce jeudi. Deux jours avant la cérémonie de clôture au palais des Congrès à Yaoundé.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie