Concours Mützig Star; la révélation Vanessa Monjoa

La jeune femme de 23 ans a remporté la 27e édition de cette compétition nationale de la chanson.

«C’est de la dynamite ! ». Un jeune artiste peut-il rêver plus bel hommage que ces mots de Manu Dibango, 60 ans de carrière musicale, 84 bougies soufflées le 12 décembre 2017 ? Eh bien, Vanessa Monjoa Fottoh, 23 ans, gagnante de la 27e édition du concours national de la chanson Mützig Star y a eu droit après sa prestation sur la scène de Douala- Bercy le 14 décembre dernier. Prestation sur la composition propre de celle dont le style s’inscrit dans les musiques urbaines.

Et plus tard dans cette soirée de jeudi, après cet adoubement de « Papa Manu » (tout le monde l’appelle comme ça), parrain de ce Mützig Star 2017, c’est le géant de la musique en personne qui lui remettra son trophée. Elle l’emporte face à cinq autres candidats. A côté de ça, la jeune fille, qui vit à Limbe, empochera aussi la somme d’un million de F, repartira avec une voiture, mais surtout un album qui sera produit par la Société Anonyme des Brasseries du Cameroun.

Mais d’où est partie cette belle épopée ? Eh bien, l’histoire de Vanessa Monjoa Fottoh est celle d’une jeune fille originaire de Bakingili dans le Sud-Ouest, qui a toujours aimé chanter. Depuis l’âge de cinq ans en fait. Et elle nourrit secrètement l’espoir d’en faire sa carrière un jour.

Elle ira même jusqu’à arrêter ses études supérieures en comptabilité pour poursuivre son rêve et aller au bout de sa voix puissante. Sauf que sa mère n’envisage pas une seule seconde de laisser son enfant unique devenir chanteuse. Alors le concours Mützig Star, c’est en cachette qu’elle le fera.

Et quand elle apprend qu’elle est sélectionnée pour les « Qualif’ », elle n’a qu’une pensée : « Je prie pour que Dieu touche le coeur de ma mère. Il a exaucé mon voeu. » Et le 14, jour de la finale, après six mois de compétition, la « Mum » est dans le public pour admirer sa fille sur scène, écouter les tonnerres d’applaudissements du public, entendre les louanges des membres du jury, notamment de Manu Dibango.

De Victorien Essono, arrangeur de génie. Et de Salatiel, patron du label Alpha Better Records, THE référence actuellement en termes de musique urbaine, qui a notamment produit Mr Leo. Pour lui, Vanessa est prête. Il ne lui reste plus qu’à trouver un producteur.

Le premier sera donc la SABC. Et au bout de la nuit, après son sacre, l’émotion atteindra son comble quand Miss Monjoa va courir se jeter dans les bras de sa mère. Avec son habituelle bonne humeur, la lauréate Mützig Star 2017 dira : « N’abandonnez jamais. Suivez votre rêve ».

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie