Cameroun-Corée du sud: une coopération pleine de promesses

Elan amical renouvelé à l’occasion de la célébration mercredi dernier de la Journée de la fondation nationale de ce pays.

La coopération bilatérale entre le Cameroun et la Corée du sud a encore de beaux jours devant elle. La célébration de la Journée de la fondation nationale de ce pays d’Asie, mercredi dernier à Yaoundé, a permis de magnifier à nouveau cette relation. Saluant la consolidation de l’unité et de la cohésion du peuple camerounais depuis son indépendance, Lim Jae-Hoon a tenu à témoigner la solidarité de son pays au Cameroun dans la lutte contre la secte islamiste Boko Haram. Pour le diplomate sud-coréen, le Cameroun dans cette lutte fait preuve d’un engagement exceptionnel dans un contexte régional difficile pour préserver sa stabilité et ses richesses. «Grâce à sa réaction immédiate et soutenue contre les insurgés de Boko Haram autour du bassin du lac Tchad, les forces terroristes ont perdu du terrain et la situation sécuritaire a retrouvé un certain calme», a-t-il souligné. 
Tout en admirant l’hospitalité du Cameroun, terre d’accueil des milliers de réfugiés, Lim Jae-Hoon pense que le Cameroun a encore du chemin à faire surtout en matière sécuritaire. «Il reste évidemment beaucoup de défis à relever pour restaurer la sécurité et revitaliser l’économie touchée par les attaques terroristes, mais je reste persuadé que le gouvernement camerounais et son armée feront preuve de courage et de persévérance», a lancé le diplomate du pays du matin calme.
En présence de nombreux invités dont plusieurs membres du gouvernement et du corps diplomatique, l’orateur a fait savoir que son pays restait disposé à partager son expérience en matière de croissance économique et de développement social avec le Cameroun. Le diplomate sud-coréen dira par la suite que la Corée du Sud entend mettre un accent sur la formation professionnelle, notamment dans les centres de formation de l’excellence qui seront inaugurés avant la fin de l’année à Douala, Limbe et Sangmelima. Il s’est, par la suite, félicité du niveau de fréquentation du Centre des urgences de Yaoundé (CURY), fruit de cette coopération, qui, après un an de fonctionnement, a déjà accueilli plus de 20 000 patients. Quant au projet de construction de l’hôpital de référence de Garoua, Lim Jae-Hoon a fait savoir que tout était en bonne voie. 
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie