Parlement panafricain: la 3e session ordinaire s’ouvre en Egypte lundi

Les travaux se tiennent à Sharm El-Sheikh en marge des célébrations du 150e anniversaire du parlement égyptien.

C’est Sharm El-Sheikh, cité balnéaire située à la pointe sud du désert du Sinaï, qui accueille les parlementaires panafricains dans le cadre des travaux de la 3e session ordinaire de la 4e législature dès lundi matin du Parlement panafricain (PAP). Depuis samedi dernier, c’est un balai incessant d’avions qui a été observé à l’aéroport international de cette ville touristique, réputée pour accueillir les événements de portée internationale organisés par ce pays. Pour la circonstance, c’est le Congress hall du Royal Peninsula and Resort qui va accueillir les travaux dès ce lundi matin. Si la cérémonie de ce matin se voudra d’abord essentiellement protocolaire, avec notamment au programme, le discours du président de l’institution, le Camerounais Roger Nkodo Dang et la prestation de serment de nouveaux membres du PAP, il faudra attendre demain pour voir les représentants des parlements continentaux entrer dans le vif des débats. 
Il faut dire qu’en la matière, les sujets ne manqueront pas. Les représentants continentaux auront à cœur de faire le point de la campagne « 28 en 2016 » qui vise l’obtention des 28 ratifications indispensables pour que le Protocole de Malabo soit désormais applicable et le pouvoir de légiférer du Parlement panafricain effectif. Un challenge qui aura constitué l’essentiel de l’activité de l’inter-session qu’aura menée Roger Nkodo Dang depuis la fin des travaux qui se sont tenus à Midrand en Afrique du Sud en mai dernier. Le président du PAP aura sans doute également à cœur de faire le point des consultations qu’il a eues entre-temps sur divers sujets portant sur la ratification de l’Accord de Paris sur le climat et les préparatifs de la COP 22 prévue au Maroc. Le site qui abrite les travaux ici aura été au centre d’une grande effervescence hier avec le lancement des festivités du 150e anniversaire du parlement du pays-hôte, l’Egypte. Quatre jours de manifestations sont prévus pour célébrer une institution qui a vu le jour en 1866. Des manifestations placées sous la présidence effective du chef de l’Etat égyptien, Abdel Fattah Al-Sissi et qui voient la participation de nombreuses délégations étrangères.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie