Haïti: environ 900 morts

L’ouragan Matthew a tout dévasté sur son passage et l’on redoute une catastrophe humanitaire. 

Read also : Conseil d’administration : Blaise Moussa aux commandes

L’ouragan Matthew survenu, la semaine dernière, a été sans pitié pour Haïti. Les localités comme Jérémie, à l’image de la côte sud, où il s’est abattu, ne sont qu’un véritable champ de ruines. Dans cette ville de 30 000 âmes située dans le département de la Grand’Anse, la catastrophe a tout dévasté sur son passage et n’a laissé que désolation. La plupart des infrastructures ont été réduites à néant. Des sources concordantes parlent de huit écoles sur dix détruites, des hôpitaux, des axes routiers et de vastes plantations endommagés. Les mêmes sources font également état de ce que 80% des bâtiments ont été rasés. Un dernier bilan fourni par le ministère haïtien de l’Intérieur parle de près de 900 morts, de 350 000 sinistrés et de nombreux disparus. L’on annonce des risques de famine, une pénurie d’eau potable et une épidémie du choléra en perspective. Les communications, quant à elles, sont difficiles. Les autorités restent toujours sans nouvelles des zones enclavées. Selon  Jean-Michel Vigreux, directeur de Care Haïti,   «les accès sont complètement coupés» et «les gens seront bientôt à court de nourriture et d'argent».

Read also : Barrage de Nachtigal : la sérénité de retour

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category