Des Lions solides aux Eliminatoires du Mondial 2018

Les Camerounais ont tenu en échec les Algériens (1-1) hier lors de la première journée de ces qualifications et décrochent un point.

 

Rythme parfois relevé. Duels souvent âpres. Des imprécisions techniques qui se succèdent. Des joueurs pas très inspirés. Finalement, rentrée internationale mitigée pour les Lions indomptables au stade de Blida en Algérie. Les Lions indomptables obtiennent un match nul (1-1) en Algérie. Les Camerounais étaient en déplacement pour la première journée zone Afrique, du dernier tour des éliminatoires  du Mondial 2018 en Russie, groupe B.

Comme contre l’Olympique de Marseille, Benjamin Moukandjo arbore le brassard de capitaine. Les Algériens exercent un pressing haut qui contraint les Camerounais à jouer long sans construire au milieu de terrain. Logiquement, les Fennecs ouvrent le score à la 7e minute, grâce à Hillel Soudani. L’attaquant des Fennecs, après un corner bien tiré par Mahrez, et dévié par Slimani conclut parfaitement. Il faudra alors attendre la 24e minute pour voir les Lions égaliser. Edgar Salli a réalisé une belle percée devant six défenseurs algériens et parvient sur une talonnade subtile, à faire la passe à Benjamin Moukandjo qui propulse le ballon au fond du filet.

A séquences variées, les Lions n’ont pas profité de la fébrilité adverse. Ils ont parfois manqué d’ambition dans le jeu. « Nous avons glané un point pas évident dès l’entame. Le coach est resté fidèle dans sa façon de faire avec la surprise dans ses choix.  C’est une rentrée positive pour les Lions. C’est un championnat, nous avons besoin de tous nos points surtout qu’il faut gagner tous ses matchs à la maison et freiner les potentiels adversaires. Ce résultat est une satisfaction quand même », analyse Thierry Metomo, entraîneur de football. Hugo Broos a voulu jouer défensif et osé avec les titularisations de Michael Ngadeu Ngadjui et Gilles Djoum Sutchuin, deux milieux de  terrain à vocation défensive. « Sébastien Siani à son entrée a joué un rôle de régulateur qui permettait de servir Aboubakar. Mais, ce dernier était loin de cette rencontre pourtant, nous étions capables de revenir avec un résultat positif », regrette tout de même Thierry Metomo. Fabrice Ondoa, exceptionnel lors de cette rencontre, a gracieusement contribué à  ce match nul contre des Fennecs, sérieux prétendants du groupe.

Le premier de chacun des cinq groupes de ces éliminatoires est qualifié pour le Mondial. Le Nigeria, après sa victoire contre la Zambie (1-2) occupe la tête du classement du groupe B. Ce match nul à l’extérieur arrange les Lions qui recevront la Zambie en novembre prochain.

Angèle BEPEDE

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie