Interview: «Nous localisons tous les sites habités»

Bernadette Mbarga, directeur général de Bureau central des recensements des études de population (BUCREP).

 

En quoi consiste les travaux cartographiques que votre institution vient d’entamer dans certaines localités du pays ?

Les travaux de cartographie censitaire ont pour objectif de localiser tous les sites habités, d’estimer la population de ces sites, afin de découper le territoire national en de petites zones de travail qui seront confiées aux agents recenseurs, pour le décompte de la population. Ceci bien sûr, dans le cadre du 4ème Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH). L’opération en cours consiste également à collecter des informations sur les services et infrastructures communautaires de base (socio économiques et culturelles) qui existent dans les quartiers des villes et des villages.

Il faut dire que ces travaux ont commencé par une opération préliminaire en bureau, qui a consisté à rassembler la documentation cartographique existante (cartes topographiques, plans de villes, images satellites, base cartographique du 3e RGPH, etc.), à la mettre dans un système de références unique, afin de procéder à un découpage préliminaire. Ce dernier sera affiné après la descente sur le terrain qui va permettre d’effectuer des levés complémentaires et de corriger les imperfections éventuelles.

Concrètement, comment se déroule l’opération sur le terrain ?

Les activités de terrain de la cartographie censitaire vont consister au déploiement, sur toute l’étendue du territoire national, des équipes que nous appelons des détachements de topographie. Il s’agira pour chacun de ces détachements de rencontrer les autorités administratives, notamment le sous-préfet et solliciter de lui, les messages portés destinés aux différentes chefferies de 3e degré de son territoire de commandement.

Par la suite, il faudra mettre à jour la liste des localités ; rencontrer et sensibiliser les chefs de quartiers tout en sollicitant d’eux une mobilisation de leur population. Il est également question de reconnaître en compagnie du chef de quartier ou de son représentant, les limites de quartier et éventuellement des blocs ; effectuer les levés à l’aide du GPS des infrastructures et des points de repères des zones préliminaires; numéroter les habitations, identifier les ménages et procéder à l’estimation de la population tout en collectant les informations communautaires.

Qui est concerné par cet exercice ?

L’ensemble de la population résidant sur le territoire national est concerné par cette opération. Il convient peut-être de rappeler que le recensement de la population est une opération statistique qui se veut exhaustive. L’ensemble des ménages est donc notre cible, afin de pouvoir estimer efficacement l’effectif de la population. Ainsi, les zones de travail qui seront confiées à chaque agent recenseur seront quasiment homogènes de par leur taille, à savoir autour de 700 habitants en milieu rural et autour de 1000 habitants en milieu urbain.

 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie