Distribution d’énergie électrique: comment garantir l’efficacité

Le document de politique nationale, stratégie et plan d’action pour l’efficacité énergétique restituée au Minee lundi à Yaoundé.

La demande en électricité au Cameroun croît rapidement notamment, dans le secteur industriel. Avec une capacité installée de production estimée à environ 1300 MW, le service public est confronté à un déficit d’électricité. D’où l’urgence en matière de mesures d’efficacité énergétique pour répondre à la demande à court et moyen termes. C’est dans cette perspective que l’Etat a initié l’élaboration d’une politique en matière d’efficacité énergétique qui passe par l’adoption d’un plan d’action national pour sa mise en œuvre. Le document a été officiellement remis lundi à Yaoundé au ministère de l’Eau et de l’Energie (Minee) par le consortium Ied, Eed et Nbt concepteur du document. La cérémonie s’est tenue sous la présidence du représentant du Minee, Denis Ntamack, inspecteur général du ministère, en présence de l’Union européenne, de l’Agence de régulation du secteur de l’électricité (Arsel) et de l’Initiative de l’Union européenne pour l’énergie-facilité de dialogue et de partenariat (Euei-Pdf), parties prenantes au projet.  
Les contours et enjeux du document ont été expliqués au cours d’un exposé présenté par Bernard Jamet, le team leader du consortium Ied, Eed et Nbt, consultant du projet. Il a fallu  près de quatre ans au consultant pour concevoir cette politique contenue dans un document de 81 pages. Son élaboration d’après Bernard Jamet a été précédée d’une étude sur la demande en électricité et le gap entre l’offre et la demande dans le secteur dé l’électricité. 
Les stratégies sur lesquelles table le document portent sur la réduction des coûts de l’électricité dans les bâtiments publics, l’amélioration de l’efficacité énergétique du secteur industriel et la mise en place d’un cadre institutionnel et réglementaire facilitant les mesures d’économie d’énergie. Pour Bernard Jamet, il faut aussi mettre un accent sur les financements et créer une déconnexion entre la croissance économique et la croissance énergétique. L’atelier s’est achevé par une séance de travail entre les parties prenantes à propos de l’examen des requêtes de financement.  
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie