Partenariat public-privé: l’expertise étrangère sollicitée

Le Conseil d’appui à la réalisation des contrats de partenariat a fait appel à Expertise France pour la préparation, la maturation et la réalisation de grands projets d’infrastructures.  

Selon Dieudonné Bondoma Yokono, président du Conseil d’appui à la réalisation des contrats de partenariat (Carpa), le Cameroun mise beaucoup sur le partenariat public-privé (PPP) pour la réalisation de ses grands projets d’infrastructures. Pour ce faire, la structure a élaboré une stratégie en matière de développement de cette collaboration. Mais beaucoup reste encore à faire pour parfaire cette collaboration, raison pour laquelle la structure a fait venir au Cameroun, une mission d’identification des besoins du pays en matière de renforcement des capacités en vue du développement des partenariats publics-privés. Une réunion s’est tenue lundi à Yaoundé entre les deux parties. Celles-ci ont échangé sur l’apport qu’Expertise France pourrait apporter au Cameroun à travers le conseil. 
En termes de besoins, la structure a concrètement indiqué que l’Agence française d’expertise technique internationale sera apte pour renforcer les capacités des experts du Carpa. Notamment dans la préparation des projets, leur maturation, leur réalisation et leur suivi. « La formation spécialisée concerne beaucoup de compétences non seulement pour nos experts, mais également ceux des ministères sectoriels », a indiqué Dieudonné Bondoma Yokono. Des besoins présentés à la mission composée d’économistes, d’experts financiers et autres comptables, on retient qu’il s’agit pour le moment d’un projet-programme. Un document élaboré qui, selon Achille Félicien Gwet, expert financier au Carpa devrait en fait être aussi étudié et validé par les autres administrations.  
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie