Ratification du Protocole de Malabo: le Cameroun s’engage

Lundi en Egypte, Roger Nkodo Dang a indiqué que le président de la République a ordonné la signature du texte par l’ambassadeur auprès de l’Union africaine.

Il y avait une certaine émotion lundi dans la voix de Roger Nkodo Dang lorsqu’il lisait l’acte par lequel le président de la République du Cameroun, Paul Biya donne tous les pouvoirs à l’ambassadeur, représentant permanent du pays au sein de l’Union africaine (UA) à Addis-Abeba en Ethiopie, Jacques Alfred Ndoumbè Eboulé, pour la signature de l’acte constitutif de l’UA relatif au Protocole de Malabo sur le Parlement panafricain. Première étape d’une démarche qui, selon le président du Parlement panafricain, devrait aboutir dans les prochains mois à la ratification de ce texte par notre pays. Roger Nkodo Dang a été interpellé quelques minutes plus tôt par la députée sénégalaise Aïchata Sow Diawara sur l’attitude du Cameroun, au moment où l’un de ses fils est en train de battre campagne auprès des Etats du continent pour aboutir aux 28 ratifications nécessaires afin de permettre à cette institution de l’Union africaine de pourvoir légiférer. Ainsi donc, par un acte pris le 26 juin 2016, le chef de l’Etat a engagé le Cameroun vers cette voie. Cette annonce a été accueillie avec un certain soulagement au sein de la délégation camerounaise qui prend part aux travaux de la 3e session ordinaire de la 4e législature du PAP  à Sharm El-Sheikh.
De l’avis de Roger Nkodo Dang, et au regard du contenu de la lettre du président de la République, la prochaine session parlementaire au Cameroun, celle de novembre, pourrait voir les deux chambres du parlement examiner le document. Le président du PAP a souligné que le processus qui devrait aboutir à la ratification du texte par 28 Etats du continent, avant son entrée en vigueur suit son cours. L’intersession parlementaire au sein de cette institution lui a donné l’occasion à lui-même et à certains membres de mener une activité de lobbying auprès des Etats. Même s’il a reconnu que cela n’est pas toujours facile en raison d’énormes sacrifices financiers à consentir pour mener cette opération.  
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie