Un dialogue fructueux

Au sortir du dialogue politique inter-guinéen, lundi dernier, il a été aisé de constater que les fruits des négociations entamées le 22 septembre dernier ont tenu la promesse des fleurs.
Le bon sens, ayant prévalu au cours des assises, a été d’autant plus déterminant que les acteurs politiques ont pu s’accorder sur des sujets qui fâchent notamment l’indemnisation  des victimes  des violences électorales de 2013 et celles qui ont suivi. Un premier fonds est destiné à indemniser les ayants-droit des personnes décédées ainsi  que les personnes handicapées. Un second fonds est censé indemniser les victimes des pillages lors des manifestations politiques. Quand on connaît  les dégâts subis par de nombreux Guinéens  à l’occasion des joutes électorales, on comprend facilement que ces  indemnisations sont les bienvenues.
Autant il y a lieu de palper les fruits du dialogue inter-guinéen, autant on ne peut s’empêcher d’observer que ces fruits découlent de la volonté du président de la République de Guinée, Alpha Condé, et du  chef de file de  l’opposition, Cellou Dalein Diallo, leader de l’Union des forces démocratiques de Guinée(UFDG) d’apaiser le climat politique guinéen. Lorsque le chef de l’Etat guinéen et le président de l’UFDG se sont retrouvés le 1er septembre dernier, ils en ont pris l’engagement. La rencontre du 1er septembre s’imposait parce que les deux parties ne parvenaient pas à accorder leurs violons au sujet de l’organisation  des élections locales. Dans le but d’atténuer les passions et lever les contraintes  administratives  et juridiques qui empêchaient la tenue des élections locales , le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation , Bouréma Condé , avait signé deux arrêtés dont un portant sur le découpage territorial par lequel est déterminé le nombre de collectivités locales et l’autre relatif au nombre de conseillers devant être élus  par collectivité en tenant  compte de leur taille .La Commission électorale indépendante pouvait alors  se pencher sur un calendrier électoral intégrant les souhaits du gouvernement et de l’opposition. Puisqu’ils regardent désormais dans la même direction, les deux remporteront certainement d’autres victoires au profit de la consolidation de la démocratie guinéenne.       
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie