Jean Fouman Akame

Jusqu’à hier 7 février 2018, il était encore conseiller technique à la présidence de la République.

Né le 31 août 1937 à Ndonkol dans le Dja-et-Lobo (région du Sud), Jean Foumane Akame est un magistrat de formation et de carrière. Intégré dans ce corps  le 3 août 1966, et nommé vice-président de la Cour d’appel de Dschang (1969 – 1970), ensuite conseiller et président de la chambre administrative de la Cour fédérale de justice (1970 – 1971), président de la Cour d’appel de Garoua (août 1971 – mars 1973) et président de la Cour d’appel de Yaoundé (mars 1973 – janvier 1974).

Il sera Secrétaire général du ministère de la Justice pendant sept ans avant de diriger l’Université de Yaoundé en qualité de chancelier de 1980 à 1983. Puis du 18 juin 1983 au 7 juillet 1984, il entre au gouvernement au poste de ministre de l’Administration territoriale. Depuis le 22 novembre 1986, il était conseiller technique à la présidence de la République.

Poste qu’il n’a jamais quitté même s’il est revenu à l’enseignement supérieur comme président du Conseil d’administration de l’Université de Yaoundé II en 2005 puis de l’Université de Yaoundé I en 2008. Il rejoint le Conseil constitutionnel en quittant par ailleurs sa fonction de secrétaire du Conseil supérieur de la magistrature.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie