Conférence de maturation des projets: l’Adamaoua mobilise près de trois milliards de F

C’est le fruit d’un tour de table organisé par les Communes et villes unies du Cameroun (CVUC)- antenne de l’Adamaoua, la semaine dernière, à Ngaoundéré.

260 projets maturés pour un coût de 25 milliards pour les 22 Collectivités territoriales  décentralisées (CTD) de la région de l’Adamaoua. Trois milliards de F récoltés lors de la séance du Funding Raising. Pour cette levée de fonds, les Communes et villes unies du Cameroun (CVUC), antenne de l’Adamaoua, ont convié une panoplie de bailleurs de fonds. Comme en 2015, le Fonds spécial d’équipement et d’intervention intercommunale (FEICOM) et le  Programme  national de développement participatif (PNDP), partenaires stratégiques des CTD, ont encore répondu présent. 
Philippe Camille Akoa, DG du FEICOM et Marie-Madeleine Nga, coordinatrice nationale du PNDP, ont débarqué à Ngaoundéré en pères Noël. Le premier a déposé deux milliards 675 millions sur la table. Cette somme est en légère hausse. En 2015, le même organisme avait octroyé deux milliards de F aux CTD. La deuxième personnalité citée, Marie-Madeleine Nga, a également sorti une grosse enveloppe. Elle a confirmé la dotation de quatre milliards alloués à la région dans le cadre de la troisième phase du PNDP lancée récemment. Cependant, la part affectée au financement des projets maturés n’a pas encore été précisée. D’autres guichets de financement pourraient s’ouvrir. La Cellule de coordination de la coopération de l’Union européenne, la Banque islamique de développement, entre autres, ont participé aux travaux placés sous le patronage du ministère de l’Administration territoriale et de la Décentralisation. Lors de la cérémonie de clôture, Kildadi Taguiéké Boukar, gouverneur de la région, a demandé aux maires de bien gérer les fonds reçus parce que ce sont des « deniers publics ». 
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie